« Placid et Muzo » et « Ric Hochet » : deux séries cultes rééditées…

L’histoire de la bande dessinée des années d’après-guerre est riche en personnages qui évoquent, aujourd’hui encore, bien des souvenirs émouvants aux vieux lecteurs de bandes dessinées : « Placid et Muzo » et « Ric Hochet » sont de ceux-là. Deux heureuses initiatives éditoriales permettent de (re)découvrir ces petites merveilles destinées, à l’origine, à des lectorats issus de classes sociales différentes.

Créés le 16 mai 1946 dans le n° 56 du journal Vaillant — dont ils vont occuper la première page pendant de longues années —, Placid l’ours et Muzo le renard deviennent très vite des héros incontournables de l’hebdomadaire à sensibilité communiste.

Campés par le dessinateur espagnol José Cabrero Arnal, ils bénéficient à leurs débuts de scénarios poétiques, rédigés en vers de mirliton, par Pierre Olivier.

Débordé par son autre création, « Pif le chien », Arnal confie le duo, en 1959, à Jacques Nicolaou. Malgré un dessin plus simple, ce dernier poursuit leurs facéties avec le même succès dans Vaillant, puis dans Pif gadget

Les nouvelles éditions Vaillant, qui proposent une version fustigée par les nostalgiques de l’hebdomadaire, présentent Pif vintage : journal dont l’ambition est de publier des classiques parus jadis aux éditions Vaillant, dans leur jus d’origine.

Après « Pif le chien » et « Rahan » c’est au tour de « Placid et Muzo », série qui fête ses 75 ans d’en être l’invité.

Cette réédition du n° 6 de la Collection Vaillant remonte à 1951 d’après le « BDM ». Elle reprend en noir et blanc, et en couleurs, 48 planches réalisées par le génial Arnal pour le journal Vaillant

Apparu dans un récit complet de quatre pages dans le n° 342 du 12 mai 1955 de l’hebdomadaire Tintin, Ric Hochet doit attendre 1961 pour vivre sa première longue enquête.

Le journaliste détective imaginé par André Paul Duchâteau, campé graphiquement par Tibet, mènera 78 enquêtes jusqu’à la disparition du dessinateur.

CMI Publishing présente la réédition des albums avec une publication chronologique cartonnée accompagnée de dossiers historiques de huit pages signés Fabien Tillon. La série débute avec l’album « Traquenard au Havre » publié aux éditions du Lombard en 1963. Des cadeaux à l’effigie des héros sont offerts aux souscripteurs : porte-clés, magnet, tirés à part… Cette série culte, qui a passionné plusieurs générations de lecteurs, est proposée deux fois par mois à un prix abordable. Le premier numéro est vendu 2,99 €, les suivants 9,99 €. Cette collection est disponible en kiosque et par abonnement (www.collection-richochet.fr).

Henri FILIPPINI 

« Les Aventures de Placid et Muzo » par José Cabrero Arnal et Pierre Olivier

Pif vintage n° 4, 52 pages, 7,50 €, en kiosque.

« Les Enquêtes de Ric Hochet T1 : Traquenard au Havre » par Tibet et André Paul Duchâteau

CMI Publisching (2,99 € pour le tome 1) — EAN : 978 2 3571 0852 3

                

Galerie

Une réponse à « Placid et Muzo » et « Ric Hochet » : deux séries cultes rééditées…

  1. Matvienko dit :

    A quand la sortie du tome 11 de l’integrale des petits hommes ?Merci de me renseigner.