Zoom sur les meilleures ventes de BD du 2 mars 2022

Et revoilà « Le Monde sans fin », après une courte période sans réassort, en tête du classement des meilleures ventes de bandes dessinées. Ce dernier comptabilise par ailleurs, cette semaine, deux entrées : « Shi » T5 et « Métal hurlant » T2. Et si l’ouvrage de Christophe Blain retrouve le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » tous genres confondus (en 9e position), les autres représentants du 9e art dans le palmarès généraliste sont tous des mangas : « Spy x Family » T7 (4e), « Mashle » T7 (8e), « Jujutsu Kaisen » T13 (10e), « Kaiju n°8 » T3 (12e), « Solo Leveling » T5 (15e) et « Demon Slayer » T20 (20e).

Encore une fois, c’est un « Top 20 BD » envahi par de nombreux représentants de la saga jeunesse « Mortelle Adèle » qui nous est proposé. Et il faut patienter jusqu’à la… 17e place, pour voir enfin pointer une nouveauté : à savoir « Shi T5 : Friday ».

Ça marche plutôt bien (très bien, même) pour cette série d’aventures fantastiques située dans l’Angleterre victorienne du XIXsiècle : elle est publiée aux éditions Dargaud, scénarisée par un Zidrou au sommet de son art, et dessinée par un José Homs à l’impressionnante maestria graphique.Coté chiffres, le tirage de ce nouvel opus se monte à 45 000 exemplaires, alors que l’excellent premier cycle, composé des quatre premiers tomes, s’est déjà vendu à 185 000 exemplaires.

Dans « Friday », dont l’action se situe six ans après le premier cycle, entre le Japon et l’Angleterre, Jennifer (Jay) et Kita, toujours activistes en faveur des droits humains, sont, plus que jamais, considérées comme des terroristes par la bourgeoisie bien-pensante. Dans un autre temps, la fille de Jay hésite à endosser son lourd héritage…

C’est tout juste un rang plus bas, en 18e position du « Top 20 BD », que surgit le 2e numéro du nouveau Métal hurlant, premier revival des meilleures histoires du Métal d’antan qui parait en alternance d’un fascicule au contenu inédit. Et si vous vous demandez pourquoi Métal hurlant, qui est un magazine, est recensé dans les meilleures ventes d’albums de BD, sachez que c’est tout simplement parce qu’à coté de sa commercialisation en kiosques (à hauteur de 30 000 exemplaires), le recueil est également présent en librairie (14 000 exemplaires). Notez également, pour être précis dans les chiffres, les déjà 3 000 abonnés à la neo revue.

Sous une couverture signée du grand Philippe Druillet, le magazine remonte donc le temps, au long de ses 288 pages, pour notre plus grand bonheur. On y retrouve tous les auteurs et autrices qui ont fait les grandes années de la revue mythique. Jugez plutôt : Caza, Montellier, Nicollet, Crespin, Bilal, Schuiten, Gal, Clerc, Mézières, Sire,…

Que du bonheur, résumé par le génial Jean-Pierre Dionnet dans son édito : « Métal était un super journal. Maintenant que j’en suis complètement détaché, je n’en vois plus les défauts, je n’en vois que les qualités. Et je me dis que j’ai été le vaisseau du Seigneur. Comment le Très Grand Tout cosmique a-t-il pu choisir un vaisseau aussi humble, aussi petit et aussi précaire, pour irradier pendant un millième de seconde l’éternité ? ».

Laurent TURPIN

Top 20 BD (copyright GfK/Livres Hebdo) du 14 au 20 février 2022

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er (+4) Le Monde sans fin Christophe Blain, Jean-Marc Jancovici DARGAUD
2e (-1) Astérix T39 Astérix et le griffon Didier Conrad, Jean-Yves Ferri ALBERT RENÉ
Mortelle Adèle
7e (-5) Un général, des généraux François Boucq, Nicolas Junker LE LOMBARD
Mortelle Adèle
17e nouveau Shi T5 Friday José Homs, Zidrou DARGAUD
18e nouveau Métal hurlant T2 Le Nouveau Visage de l’imaginaire : 1975-1984 Collectif HUMANOÏDES ASSOCIÉS
Mortelle Adèle
20e (-2) Neptune T1 Épisode 1 Leo DARGAUD

Galerie

Les commentaires sont fermés.