Une rose sans épines attire d’étranges corbeaux…

L’adolescence est toujours un âge difficile. Rose, lycéenne timide, se morfond chez-elle, élevée par un grand-père qui lui interdit son seul petit plaisir : utiliser ses pouvoirs magiques. Jusqu’au jour où… elle rencontre un bien beau corbeau. L’héroïne de « Rose & Crow » devrait peut-être se méfier, elle qui applique à la lettre le principe voltairien de bien cultiver son jardin ! Par ailleurs Voltaire est le personnage central de « Voltaire & Newton », une bande dessinée jeunesse loin d’être candide.

Rose est presque une lycéenne comme les autres. Elle écoute d’une oreille distraite les ragots colportés par ses copines et flirte avec le beau Tomas sans savoir si elle doit aller plus loin dans leur relation. Presque normale, car quand elle rentre dans l’appartement familial, elle redonne une vigueur surprenante à des plantes fanées grâce à des pouvoirs magiques qu’elle cache bien. Pouvoirs qu’elle ne maitrise pas : les plantes d’appartement se transforment en roncier agressif, il faut l’intervention de son grand-père pour que toute rentre dans l’ordre.

Après la disparition des parents de Rose, son aïeul est devenu son tuteur légal. Il lui interdit formellement d’utiliser la magie, ce qui a le don d’énerver au plus haut point l’adolescente. Elle n’obéit pas à ses consignes et va au cinéma avec Tomas.

Sur le chemin du retour, le jeune garçon est surpris par le nombre de corbeaux qui semblent les accompagner. Un volatile l’a même agressé quand il était sur le point d’embrasser Rose. Rentrée chez elle et punie par le grand-père, Rose s’enferme boudeuse dans sa chambre. Elle ouvre la fenêtre à un corbeau insistant et l’instant d’après le corvidé se transforme en ténébreux homme brun : le bien mystérieux Crow.

« Rose & Crow T1 : Livre 1 » page 7.

Crow.

Crow révèle à la candide Rose que sa mère est bien vivante et l’attend dans le monde d’Udover, sis dans les cieux. Intriguée Rose accepte d’être transportée dans ce monde où elle espère découvrir ses origines.

Las, elle atterrit dans un monde verdoyant peuplé de curieux personnages qui lui cachent tous une partie de la vérité. Une guerre civile oppose un inquiétant grand inquisiteur à un peuple de lutins des forêts. Rose est perdue dans ce monde dont elle ne maitrise pas les codes. Si elle comprend que son grand-père la protégeait d’un danger multiforme, elle ne saisit toujours pas le rôle ambigu que joue Crow auprès d’elle.

« Rose & Crow T1 : Livre 1 » page 11.

Que voilà une nouvelle série jeunesse intrigante tant on ne sait pas à la fin de ce premier volume ce qu’il adviendra de ses principaux protagonistes ni les tenants et aboutissants d’un monde fantastique bien mystérieux. Des personnages bien caractérisés, attachants par leurs attentes et failles bien humaines, sont plongés dans un monde d’Udover encore mal connu.

L’occasion pour Amélie Sarnde détailler avec finesse l’évolution de la relation entre Rose et l’ambivalent et attirant Crow : est-ce un ami ou joue-t-il un double-jeu délétère ? L’écrivaine de romans à succès pour la jeunesse confirme son talent de scénariste pour le 9art après son adaptation en livre du dessin animé « Les Triplettes de Belleville » de Sylvain Chomet et son travail avec Éric Corbeyran sur la série « Nanami ».

Crow, un personnage ambivalent.

Le dessin coloré, dynamique et inventif de Lise Garçon donne vie au monde surprenant d’Udover, un univers vert, magique, peuplé d’êtres étranges et pacifiques, mais menacé par les sombres manigances d’un grand inquisiteur, froid et implacable. « Rose & Crow » est un récit initiatique fantastique original et prenant dans lequel une candide jeune fille est projetée dans un monde dans elle ignore les codes à la recherche de la vérité sur elle-même. Une espèce de conte philosophique dans l’esprit de ceux du caustique Voltaire.

L’occasion pour nous d’évoquer brièvement « Voltaire & Newton » : une nouvelle série dont le premier volume nous a amusé et surpris. En 1726, Voltaire vit à Londres : ce dont nous sommes sûrs, c’est qu’il a assisté aux funérailles de Newton. Les auteurs se plaisent à imaginer la rencontre fictive entre le jeune philosophe français et le vieux savant britannique, malade mais pas sans ressource. Après une soirée aux échanges spirituels sur l’existence d’une divinité ou les principes d’une société égalitaire et juste, Newton présente à son hôte un vaisseau qui doit l’amener dans l’espace céleste. Le récit bascule quand le vaisseau se met accidentellement en branle et projette Newton, sa nièce et Voltaire dans des mondes inconnus pour eux. François-Marie Arouet découvre alors un monde précolombien dans lequel le pouvoir se gagne par joutes verbales : enfin un sport où il excelle.

« Voltaire & Newton T1 : Pangloss-Tula » page 7.

Comme dans la cultissime série « De Cape et de crocs » de Masbou et Ayroles, les personnages sont des animaux anthropomorphes, – héron pour Voltaire, vieux bouledogue pour Newton – qui ont entre eux des discussions de hautes volées. Les dialogues de Mitch sont finement référencées au début de l’album avant que Voltaire ne soit transporté dans une société amérindienne réinventée et ne devienne un véritable candide découvrant une nouvelle société. Un beau début pour une trilogie annoncée.

.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Rose & Crow T1 : Livre 1 » par Lise Garçon et Amélie Sarn

Éditions Delcourt (12,00 €) – EAN : 978-2-413-01970-1

« Voltaire & Newton T1 : Pangloss-Tula » par Mitch et Sylvain Bauduret

Éditions Delcourt (14,95 €) – EAN : 978-2-413-02699-0

Galerie

Les commentaires sont fermés.