« La Pyramide oubliée » : inoubliable Pierre Wininger !

Pierre Wininger, jeune dessinateur totalement inconnu des lecteurs de l’époque, a publié « La Pyramide oubliée » dans le magazine Circus au printemps 1976. Lorsque, deux ans plus tard, il est question de réunir ces pages dans un album avec la suite, il décide courageusement de refondre entièrement ce premier récit à ses yeux mal ficelé. Pour les curieux, les éditions Les Aventuriers de l’étrange rééditent, 45 ans après, la première mouture.

Planche 1 de « La Pyramide oubliée » dans Circus, en 1976.

Aux côtés de Fmurrr, Guido Buzzelli, Franco Bonvi, Annie Goetzinger, Sergio Macedo…, une nouvelle signature débarque dans le cinquième numéro de Circus : le magazine des éditions Glénat, qui est lui aussi un débutant qui se cherche.

Avec Sergio Macedo, Pierre Wininger est le premier dessinateur d’une bande dessinée inédite à faire son entrée dans le journal, mais aussi au catalogue de l’éditeur.

Pas de titre générique, seulement ces trois mots qui intriguent : « La Pyramide oubliée ».

Très vite, Victor Billetdoux et Charles Hippolyte Constant gagnent leurs galons de héros.

Une couverture percutante dès le n° 6 permet au jeune dessinateur de prendre confiance en lui. En quatre numéros, les 46 planches de l’histoire sont publiées sans la moindre mention de conclusion en dernière page.

Planche 21 de « La Pyramide oubliée » dans Circus, en 1977.

Dès le n° 9 (deuxième trimestre 1977) d’une nouvelle formule (trop) luxueuse de Circus qui ne durera pas plus de six numéros, une grande page illustrée résume le premier épisode. Toujours sous le titre « La Pyramide oubliée », le lecteur retrouve ses héros quelques mois plus tard à Paris, loin de l’Égypte.

Une grande page illustrée résume la première partie dans le n° 9.

« La Pyramide oubliée », album 1978.

Le dessin gagne en assurance, les décors sont soignés, les personnages maîtrisés, les dialogues percutants.

Le jeune débutant mérite sa place au sein d’un journal qui publie Raymond Poïvet, Pierre Le Guen, Florenci Clavé, Georges Pichard, Bonvi, Fmurrr…

Le second récit, bouclé en 34 pages, Jacques Glénat décide de réunir les deux parties de l’histoire en un seul album de la nouvelle Collection Circus.

Perfectionniste, Pierre Wininger propose de redessiner sans la moindre rétribution la première partie dont il juge le scénario mal ficelé et les dessins mauvais.

C’est tout en travaillant sur l’épisode suivant, « Les Ombres de nulle part », qu’il refond complètement ce récit qui de 46 pages passe à 28.

D’abord très influencé par Jean-Claude Forest, Pierre Wininger a dessiné un premier épisode au trait inspiré par son maître. Entre-temps, Jacques Tardi a publié les deux premiers albums d’« Adèle-Blanc » qui ont fortement marqué le jeune dessinateur. Son influence sur l’évolution de son trait se fait sentir dans ce second épisode.

Planche 37 de « La Pyramide oubliée » dans Circus, en 1977.

Tout en ne reniant ni Forest ni Tardi, Pierre Wininger s’est rapidement affranchi de ses deux modèles pour proposer son propre style.

« La Pyramide oubliée », album 1980.

L’album de cette nouvelle version de « La Pyramide oubliée » est publié en grand format en 1978, réédité en 1980 sous la forme cartonnée classique : lui aussi avec les nouvelles pages.

La version originale semble alors devoir demeurer à jamais inédite.

En 2018, l’album Glénat pour la première fois mis en couleurs est réédité par Marc-Antoine Fleuret des Aventuriers de l’étrange.

Aujourd’hui, il a l’excellente idée de proposer, dans un nouvel album, les pages que seuls les lecteurs de Circus ont savourées, voici 45 ans. Il est amusant de comparer les deux versions.

Espérons que les autres travaux réalisés par Pierre Wininger seront à leur tour réédités. Injustement oublié, il occupe une place à part au sein des auteurs apparus au cours des années 1970.

Henri FILIPPINI

Voir aussi notre article sur l’autre réédition de cette histoire (version album, mais colorisée) par Les Aventuriers de l’étrange en 2018 : Inoubliable « Pyramide oubliée »….

« La Pyramide oubliée : version alternative 1976 » par Pierre Wininger

Les Aventuriers de l’étrange (14,50 €) — EAN : 978 2 4901 9521 3

Original de la planche 7 de « La Pyramide oubliée ».

Galerie

Les commentaires sont fermés.