Après le succès de « Triple Galop », Benoît du Peloux revient à la BD animalière avec un superbe album en couleurs directes !

Animé par l’esprit (et les protagonistes !) du « Roman de Renart », « Tracnar & Faribol » est un conte anthropomorphe, fantastique et picaresque, destiné à tous les publics : de 7 à 77 ans ! Entre Charles Perrault, les frères Grimm et Walt Disney ou François Rabelais, cette histoire de princesse dont la conscience est enfermée dans un petit flacon par sa méchante belle-mère, laissant son corps inerte et son père dans un inconsolable chagrin, est remarquablement mise en images par un dessinateur vraiment inspiré !

Depuis la création de la série « Triple Galop » en 2007 (1), Benoît du Peloux assouvit complètement sa passion des équidés, après avoir longtemps travaillé en tant qu’illustrateur dans des revues comme Cheval pratique ou Cheval junior : magazine qui lui avait commandé la page de BD « Zoé & Pataclop ». C’est vers 1986-1987, alors que les éditions Soleil en sont seulement à leurs prémices, qu’il signe son premier contrat pour « L’Oiseau qui fait la pluie et le beau temps » : un projet de BD animalière qui ne sera pas publié (alors que l’histoire avait été entièrement dessinée), n’ayant pas eu le soutien des commerciaux de l’époque.

Finalement, il sortira quand même en 2007 chez le petit label MPF !

Tout en continuant ses gags avec des chevaux, il devient décoriste de Julio Ribera sur la série « Le Vagabond des limbes », travaille pour des récits historiques au Téméraire ou pour des guides en BD chez Vents d’Ouest, dessine des ouvrages humoristiques chez Jungle ou encore chez Hugo & Cie, s’attaque à un triptyque d’heroic-fantasy (« L’Élixir d’éternité ») chez Albin Michel où il propose aussi un beau livre d’illustrations (« Tableaux de chasse ») et s’acoquine avec Michel Rodrigue sur « Légendes de féérie » chez Au bord du continent, ainsi que pour les scénarios du premier tome de « Triple Galop ».Ayant besoin de souffler entre deux opus de sa série à succès, il reviens au style graphique qui lui correspond le mieux pour ce récit proche de ceux de cape et d’épée : « C’est pour “Triple Galop” que je me suis astreint à un graphisme qui, je pense, sert le mieux l’histoire. Lorsqu’il s’agit de “Tracnar et Faribol”, je réalise un crayonné très poussé… je reprends à l’encre de Chine les premiers plans et les détails importants. Une fois ce travail fait, je peux m’attaquer à la couleur, uniquement à l’aquarelle… » déclare l’habile artiste dans le dossier de presse accompagnant l’album.Il y révèle aussi qu’il s’est attaché à ces deux canailles de loup et renard et qu’il en prépare d’autres aventures. Voilà qui ne peut que nous réjouir, tellement ce premier opus, qui reste respectueux des caractéristiques du genre, est réussi : tant sur le plan graphique que narratif !

Gilles RATIER

(1)   Voir sur BDzoom.com : Plus de lectures du 12 mars 2007.

 « Tracnar & Faribol : vagabondage en contrées légendaires » par Benoît du Peloux

Éditions Bamboo (14,50 €) — EAN : 978-2-8189-7703-3

Galerie

Une réponse à Après le succès de « Triple Galop », Benoît du Peloux revient à la BD animalière avec un superbe album en couleurs directes !

  1. BARRE dit :

    Hum… Une galerie de personnages à capes et à crocs donc…