Bientôt centenaire, Mickey revient avec des aventures d’une beauté bluffante…

Depuis 2016, les éditions Glénat demandent à des auteurs contemporains reconnus de s’approprier et de revivifier l’univers des personnages créés par Disney. Paris audacieux et paris tenus par Lewis Trondheim, Nicolas Keramidas, Cosey, Régis Loisel, Tebo et quelques autres. Le treizième album de la collection, « Mickey & la terre des anciens », est surprenant à plus d’un titre et même exceptionnel pour son dessin.

L’individualisme est poussé à l’extrême dans le monde où vit Mickey. Chacun demeure sur un exigu lopin de terre flottant au gré de vents capricieux. Ces ilots de verdure avec leurs bâtiments peuvent être emportés dès lors que souffle une tempête. Pour éviter un isolement encore plus grand des habitants de ce monde postapocalyptique, des maîtres cordiers veillent à l’entretien des amarrages qui relient entre eux certains de ces minuscules territoires à la dérive. Mickey est l’un de ces maitres cordiers. Il se plonge dans son travail pour éviter de trop penser à la perte de son ami Dingo qui est tombé récemment vers un monde inconnu et inaccessible, en dessous des nuages.

Mickey et la terre des anciens pages 6 et 7

Mickey, comme les autres habitants de ce monde étrange, se déplace d’un îlot à l’autre en chevauchant un oiseau géant. Maitre cordier, il aide avec son habituel sourire ses amis comme Horace et Clarabelle, mais est très réticent devant les convocations musclées du tyrannique seigneur de ce monde étrange : l’énigmatique Fantôme. Celui-ci avec son âme damnée le singe Triplex, vole les terres des plus pauvres pour accroitre sa richesse et sa puissance.

Mickey et la terre des anciens page 10

Tout ne serait que désespoir devant tant d’injustice s’il n’existait une résistance aux actions du Fantôme. Une guilde regroupe ceux qui s’opposent aux actions néfastes du pouvoir en place. Mickey découvre avec stupeur qu’elle est dirigée par Pat Hibulaire. Suspicieux face aux agissements toujours douteux de son vieil ennemi, Mickey se joint pourtant à sa troupe sur les conseils de Minnie.

Les deux membres du couple de souris s’étaient quittés fâchés après la disparition de Dingo. N’écoutant pas Mickey, Minnie s’acharne à rechercher un légendaire continent dont les habitants des îlots dans le ciel seraient originaires. Avant l’affrontement entre le Fantôme et Pat Hibulaire, les retrouvailles avec Dingo offrent de nouvelles perspectives d’exploration à Minnie et Mickey enfin réconciliés.

Mickey et la terre des anciens page 12

Depuis 2016, les éditions Glénat demandent à des auteurs reconnus des histoires originales pour moderniser les aventures des grands personnages de Disney tout en respectant les codes intangibles de la firme états-unienne. Nous vous avons déjà entretenus de nombreuses fois sur BDzoom.com de grandes réussites de ce label pour « Minnie Mouse T1 : Le Secret de tante Miranda » de Cosey, « La Jeunesse de Mickey » de Tebo ou « Mickey et l’Océan perdu  » de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni, par exemples.

Un monde flottant...

Nous retrouvons ce duo d’auteurs pour ce magnifique album, véritable hommage à un univers Disney toujours bien vivant. Denis-Pierre Filippi a construit un dynamique récit d’aventures. A partir d’un substrat disneyen classique ; une opposition entre de gentils personnages autour de Mickey et ceux assoiffés de pouvoir, – le Fantôme et Pat Hibulaire -, il développe un univers fantastique original.

Si la tonalité de l’album est très sombre au début de l’album, Mickey reprend vite le dessus, l’espoir revient avec le retour de ses amis les plus intimes. L’occasion pour les auteurs de développer des thématiques intéressantes comme le travail de deuil, la résistance à l’oppression ou le fonctionnement d’une tyrannie par la peur engendrée.

Le Fantôme, un tyran inquiétant...

Il faut souligner maintenant la virtuosité du dessin de Silvio Camboni qui dessine les personnages Disney depuis 1989 pour la revue Topolino. Appréciez la perspective et le clair-obscur de la couverture grand format puis, ouvrez l’album pour savourer les décors foisonnants et précis de planches et parfois de doubles-planches, l’expressivité moderne de personnages cultes et le travail tout en nuances du coloriste Samuel Spano. Pour cette BD aérienne, si ce n’est pas le septième ciel, on n’en est pas loin !

Horace, Clarabelle et Pat Hibulaire !

Ce treizième album du label Glénat Disney connait un succès critique et public mérité. Ils se classe dans le tome 10 des ventes de bandes dessinées en ce début du mois d’octobre nous apprend Laurent Turpin dans son récent Zoom sur les meilleures ventes de BD.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Mickey & la terre des anciens » par Silvio Camboni et Denis-Pierre Filippi

Éditions Glénat (15,00 €) – EAN : 978-2-344-03831-4

Galerie

Les commentaires sont fermés.