« Pat’Apouf » et « Sylvain et Sylvette » : exemples du riche patrimoine chrétien en BD…

On ne dira jamais assez l’importance de la presse catholique dans le domaine de la bande dessinée pendant les années d’avant et d’après guerre. Le détective Pat’Apouf ou le frère et la sœur Sylvain et Sylvette en sont des exemples. Les éditions du Triomphe proposent deux nouveaux albums patrimoniaux qui permettent de retrouver le charme désuet de ces deux séries incontournables.

Maurice Cuvillier (1897-1957) et Yves Desdemaines-Hugon, plus connu sous le pseudonyme Gervy (1908-1998), se sont certainement croisés dans les rédactions des journaux pour lesquels ils travaillaient. Le premier dessinait pour la Maison de la Bonne Presse, le second pour les éditions de Fleurus : deux vénérables maisons d’édition catholiques, néanmoins rivales, réunies pour le meilleur par les albums exhumés par les éditions du Triomphe.

« Pat’Apouf » voit le jour dans le Pèlerin le 6 mars 1938, sous le crayon de Gervy. Ce dernier continue, sans interruption, de dessiner les enquêtes de ce détective dans l’hebdomadaire catholique jusqu’en 1973. Sous la direction de Dominique Petitfaux, les éditions du Triomphe terminent la réédition des 16 albums publiés par la Maison de la bonne presse entre 1956 et 1959. « Pat’Apouf en Boldovie » est le dernier : il parut à l’origine en 1959.

Flanqué du jeune Jacky, son compagnon d’aventure depuis 1956, notre détective séjourne à Sarakaïbo : capitale de la Boldovie. Ils comptent y passer quelques jours de vacances, lorsque le roi Emmanuelo VI leur confie la formation de l’inspecteur Mérinos : le chef, bien maladroit, de la sûreté nationale. Une mission qui n’est pas de tout repos, d’autant plus qu’un mystérieux corbeau multiplie les messages. Un second récit, toujours situé en Boldovie, leur permet de résoudre une affaire de trafic d’opium. Cet ouvrage se termine avec la reprise d’un épisode de trois pages publié dans l’Almanach du Pèlerin de 1961 et inédit en album. Signalons que « Chez les Rasmaniens », titre du prochain album annoncé, sera un inédit.

Débarqués en 1941 dans l’édition rurale de Cœurs vaillants-Âmes vaillantes, Sylvain et Sylvette combattent inlassablement les quatre compères au cœur d’une forêt profonde. Imaginées par Maurice Cuvillier, leurs aventures se poursuivent toujours aujourd’hui, sous le crayon de Jean-Louis Pesch. Les éditions du Triomphe rééditent les albums de la collection Fleurette lancée en 1953 par Fleurus. Publié en 1957, le présent album est l’un des derniers réalisés par le créateur, avant son décès en 1958 (il est d’ailleurs achevé par Pierre Chéry, comme nous le signale Michaël Palard dans le forum). Piégé par Renard et Sanglier, le naïf Pan-Pan risque d’être transformé en pâté par les compères. Une fois encore, les deux enfants vont ridiculiser le quatuor plus bête que méchant…

Voilà deux ouvrages de belle présentation qui combleront les nostalgiques et raviront les curieux, même si la reproduction des couleurs peut-être contestable aux yeux de certains puristes.

À noter que ces ouvrages sont surtout vendus sur le site des éditions du Triomphe (www.editionsdutriomphe.fr) ou par correspondance (7 rue Bayen -75017 Paris).

Henri FILIPPINI

« Pat’Apouf détective  T15 : Pat’Apouf détective en Boldovie » par Gervy
Éditions du Triomphe (15,90 €) — EAN : 978 2 8437 8633 4

« Sylvain et Sylvette T27 : Pan-Pan fait une fugue » par Maurice Cuvillier
Éditions du Triomphe (9,90 €) – EAN : 978 2 8437 8635 8    

Galerie

7 réponses à « Pat’Apouf » et « Sylvain et Sylvette » : exemples du riche patrimoine chrétien en BD…

  1. Salut Gilles,

    Tu peux préciser que le Sylvain et Sylvette à été terminé par Pierre CHERY. CUVILLIER à laissé 3 histoires inachevées à sa mort, il y a aussi Compère l’Ours est bien puni et On a volé l’éléphant blanc, tout deux terminés fini par JL PESCH.
    Ces infos m’ont été confirmées par Claude DUBOIS et sont a priori fiables.
    On a eu un gros débat là dessus la semaine dernière (oui, on a que ça à faire !!), sur le site Facebook que je viens d’ouvrir pour discuter de nos souvenirs de la presse Fleurus (« Fans du journal Fripounet ») et on n’a eu que des confirmations à ce sujet.

    Merci pour ton article.
    A+

  2. treblig dit :

    Bonjour, M.Ratier

    Merci pour votre article.

    Concernant Pat’Apouf, avez-vous une idée d’où peut bien provenir cet épisode inédit à paraître, dont j’ignorais totalement l’existence jusqu’à présent ?
    ,
    Pat’Apouf en Boldovie, ayant toujours été annoncé comme étant le dernier album réalisé par Gervy (ce que votre article confirme d’ailleurs), cela voudrait-il laisser entendre que « Chez les Rasmaniens » pourrait émaner d’un auteur actuel ?

    Cordialement.

    • Dominique PETITFAUX dit :

      En tant que responsable de cette collection d’albums de Pat’Apouf aux éditions du Triomphe, je vous apporte bien volontiers quelques précisions. « Pat’Apouf en Boldovie » a effectivement été le dernier album de Pat’Apouf édité par la Bonne Presse, en 1959. Mais les aventures de Pat’Apouf se sont poursuivies dans l’hebdomadaire « Le Pèlerin », jusqu’en 1973 par Gervy, puis par d’autres dessinateurs jusqu’en 1990.
      L’album « Pat’Apouf chez les Rasmaniens », qui devrait paraître aux éditions du Triomphe en avril 2021, reprendra l’épisode qui a suivi « Pat’Apouf en Boldovie ». Il est paru dans « Le Pèlerin » du 14 juin 1959 au 14 février 1960. J’espère pouvoir publier d’autres histoires ensuite. Actuellement, les éditions du Triomphe ont édité 15 albums de Pat’Apouf, correspondant à une édition intégrale de la période 1946-1959.
      Je rappelle par ailleurs que l’édition en album des épisodes de Pat’Apouf de la période Jean Ache (1973-1986) est en cours chez le libraire et éditeur de Nancy « Le Cahier Bleu » (12 albums déjà parus).

      • Gilles Ratier dit :

        Merci Dominique et Michaël pour vos interventions érudites.
        Juste une petite (mais importante) précision, cet article a été écrit par Henri Filippini qui l’a d’ailleurs bien signé à la fin de son texte, et non par moi : je viens de constater qu’il y a eu confusion à la Une du site (c’est corrigé).
        La bise et l’amitié à tous les deux.
        Gilles

      • treblig dit :

        Merci à Dominique PETITFAUX pour sa très détaillée réponse.

        J’exprime par ailleurs toutes mes excuses à Henri FILIPPINI pour ne pas avoir fait attention à sa signature à la fin de l’article, en n’ayant repris que ce qui figurait alors en titre,à savoir le nom de Gilles RATIER;.

        En guise de conclusion, un grand merci à toute l’équipe de BDZoom qui nous informe quotidiennement sur la BD d’hier et d’aujourd’hui.

  3. marie-jean lapasse dit :

    Bonjour,

    Merci et félicitations à MM. Henri Filipinni et Gilles Ratier de ces rétrospectives passionnantes, richement documentées et illustrées,qui exhument des planches rarement vues

    Merci aux commentaires intéressants et compétents de Dominique Petitfaux en l’occurrence.

    Questions à M. Dominique Petitfaux :
    1. Les éditions du Triomphe, dont nous saluons la politique éditoriale en faveur de la BD patrimoniale, ne pourraient-elles pas nous offrir une réédition des premiers Albums de Priscille et Olivier?

    2.Quels tirages et ventes rencontrent les ouvrages de type réédition, notamment Thierry de Royaumont : confidentiel, estime, nouveau public?

    Merci.

    • Dominique PETITFAUX dit :

      Je suis incapable de vous répondre, car je ne fais pas partie de l’équipe des éditions du Triomphe, je suis un collaborateur extérieur, uniquement chargé de la collection des albums de Pat’Apouf.
      Mais je ferai part de vos interrogations à l’éditeur… Vous pouvez aussi lui écrire directement, à l’adresse :
      contact@editionsdutriomphe.fr
      Bien à vous,
      Dominique Petitfaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>