Fluide glacial : série Or 88 : tous à vos écrans !

Tous les trois mois le magazine Fluide glacial propose un numéro hors série aux thèmes réjouissants. Sous une couverture signée Rélom c’est au tour des jeux vidéo de passer à la moulinette de l’humour décapant des joyeux auteurs de ce nouveau Série Or qui ne présente que des histoires inédites.

Un hors série de Fluide glacial ça se déguste de la première à la dernière page. Cette nouvelle livraison permet à la joyeuse bande d’auteurs de se défouler sur cette nouvelle drogue que sont les jeux vidéos qui heureusement ne parviennent pas à détourner  les lecteurs de leur magazine préféré… enfin pas tous. Le jeu vidéo y est exposé sous toutes ses formes, toutes ses nuisances, heureusement sans jamais nous faire tomber dans la morosité. Que diable, Fluide glacial est un journal d’humour !

Si les grands anciens en sont totalement absents (ils n’ont sans doute plus l’âge de s’amuser avec un clavier) un belle brochette de jeunes pousses et d’ardents habitués se pressent au fil d’un sommaire copieux. Notons pour les séries récurrentes les présences de « Pack Man » de Mo/Cdm, « Cosmik Roger » de Julien/Cdm, « Comics Hunter » de Pochep, « Bruno le barbare » de Rudy Spiessert, « Dans les tuyaux » de Fred Druart et Starsky (pour moi le meilleur du journal), « Addictions » de Ravard… mais aussi les signatures de Isa (et Gaudelette), Ména (et Witko), Rélom, Thierry Martin, Boris Mirror (et James), l’Abbé, Pixel Vengeur, Maud Chalmel, Pog (et Le Bihan), Jonathan Munoz, Hugot, Besseron, Olivier Texier, Camille, Florence Dupré la Tour, Yannick Grossetête, Zoé Thourond, Devig, Flok, Thiriet, Claire Bouilhac (et Gros), Fabrice Erre, B-Gnet… sans oublier les pages de jeux des maîtres du genre que sont Jacques Lerouge et Joan qui participent eux aussi à cette franche rigolade. (100 pages, 6,50 €, en kiosque)

Profitons de l’occasion pour revenir au mensuel qui depuis le début de l’année vogue avec Jean-Christophe Delpierre son nouveau capitaine à la barre. Ayant fait partie de ceux qui n’appréciaient pas le virage « joyeux bordel » pris par Yan Lindingre et salué le retour du rédacteur en chef historique qu’est Jean-Christophe Delpierre, il me semble honnête de dire deux mots sur son action.

Même si les choses changent je dois reconnaître que les changements avec la formule précédente sont encore trop peu visibles. Pas ou très peu de retours d’auteurs anciens, toujours cette impression de fourre tout, trop peu de héros récurrents au fort potentiel, un rédactionnel décevant. Et à l’arrivée pas de quoi alimenter le catalogue librairie de séries fortes comme jadis.

Notons pourtant les excellents « Faut pas prendre les cons pour des gens » de Reuzé et Rouhaud, l’inclassable « Mondo Reverso » de Le Gouëfflec et Bertail, « Star Fixion » de Bernstein et Obion, le retour de « Pépé Malin «  de Hugot, le très ligne claire « Major Burns » de Devig, « Cher Dictateur » de Toulmé et Caloucalou, « Le Nécronomickey » de ce bon vieux Philippe Foerster… et bien sûr « Concontes » de Witko et Néna, sans doute la meilleure découverte récente.

Reste à espérer que ces séries prometteuses ne dureront pas seulement le temps d’un album ! Mon cher Jean-Christophe, y’a encore du boulot  ! (86 pages, mensuel, 4,90 €)

Henri FILIPPINI

Galerie

Une réponse à Fluide glacial : série Or 88 : tous à vos écrans !

  1. Henri Khanan dit :

    Je suis d’accord avec vous, Monsieur Filippini,je n’ai pas vu au niveau de Fluide Glacial de rupture ou d’améliorations par rapport aux précédents. Espérons que le concours de scénario permettra de faire émerger de nouvelles plumes de talent!
    Pour tout dire, j’ai même parfois l’impression que le meilleur des publications est réservé à ces Hors -série, qui eux restent trois mois en kiosques.