Michel Vaillant renoue avec la Formule 1…

Quatorze ans après avoir abandonné la compétition ultime en matière de course automobile, le dernier des fils d’Henri Vaillant revient à la Formule 1. Un (grand) défi qui est aussi une question de vie ou de mort pour la firme Vaillant qui a connu bien des déboires ces dernières années, dont la mort dramatique de Jean-Pierre Vaillant, frère aîné de Michel.

Tant bien que mal l’usine Vaillant retrouve des activités normales après le décès du patron Jean-Pierre. Michel, son jeune frère, dirige désormais la firme créée par son père Henri Vaillant toujours bon pied bon oeil. Lorsqu’au cours d’une discussion avec la direction de Renault on propose à Michel de reprendre le volant en Formule 1, afin de remplacer un pilote indisponible, notre héros hésite, d’autant plus que le Grand prix de France se déroulera dans seulement 13 jours sur le célèbre circuit Paul Ricard. Un challenge que Michel finit par accepter poussé par sa femme Françoise…

Après une longue période où se sont succédés les aventures dramatiques, souvent loin des circuits, la série revient à sa raison d’être, la Formule 1. Il est pourtant loin le temps où Jean Graton pouvait faire cohabiter sans le moindre souci de droits les champions de la vraie vie et ses personnages fictifs. Aujourd’hui, l’argent pourri tout et les exigences du droit à l’image sont bien trop élevées pour le budget d’une bande dessinée, aussi connue soit-elle. Espérons que les auteurs pourront résoudre ces problèmes sans trop dénaturer la crédibilité de leur histoire.

Le 14 juin prochain cette nouvelle aventure, la huitième de la saison 2, sera proposée sous forme d’un album collectorà la présentation luxueuse au tirage limité à 3600 exemplaires. Cet ouvrage de 80 pages contient les 46 planches du futur album à paraître le 6 septembre sous le titre « 13 jours », sous forme de story-board et de pages encrées en noir et blanc. Sous-titré « Work in progress » il publie en complément bonus  deux courts récits publicitaires totalisant 24 pages réalisés par Jean Graton dans les années 70 pour le compte de la firme Ricard. Ils ont été publiés une seule fois dans un album souple non commercial offert à l’époque sur les plages du Var.

« 13 jours », écrit par Philippe Graton et Denis Lapière est mis en images par Benjamin Benéteau (« Alter Ego ») rejoint par Vincent Dutreuil (« Racines », « Ada Énigma ») qui remplace Marc Bourgne. Si la patte inimitable de Jean Graton manque aux séquences de courses, l’ensemble demeure correct pour qui n’a pas un jour vibré à la lecture des exploits du pilote dans les pages de l’hebdomadaire Tintin. 

Henri FILIPPINI

« Michel Vaillant Saison 2, T 8 : 13 jours, Work in progress » par Benjamin Benéteau, Vincent Dutreuil, Philippe Graton et Denis Lapière - Éditions Dupuis/Graton (25 €) _ ISBN : 9791034741731

Galerie

Une réponse à Michel Vaillant renoue avec la Formule 1…

  1. Crissant Clavier dit :

    Une reprise qui se veut plus moderne,notamment en passant par une narration plus tonique par le biais d’effets de perspective plus nerveux, mais globalement assez…….mécanique. Ce qui finalement se tient.

    Le moqué Jean Graton prouve toutefois,avec la belle couverture présentée ici,qu’il vaut bien mieux que les stupides quolibets qui l’ont souvent accompagné. Ses repreneurs ont dû bien vite le comprendre .
    Ce petit chef d’oeuvre d’évocation, d’imprégnation, d’ambiance,de dynamique et de fluidité parfaitement orchestrés est une merveille toute en tension qui met en exergue les fines solutions graphiques,esthétiques et surtout narratives qu’il a développé au fil du temps pour rendre crédible et palpable son univers particulier.Une mine d’informations complexes distillées en un quart de seconde de temps de lecture.L’air de rien.

    Un créateur. Un très grand de la BD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>