Quand un réseau social ludique permet de belles rencontres…

En bonne parisienne, Léonie veut dévoiler les beautés de la capitale à ses deux amies provinciales ; Nina et Charlotte. A l’heure ou tous les adolescents sont connectés, elle opte pour une application de géocaching pour faire de belles balades dans Paris à la recherche de trésors plus ou moins bien cachés. En suivant le GPS de leur portable, les trois collégiennes vont faire de délicates découvertes.

Les parents de Léonie sont séparés. Elle habite avec son père un petit appartement parisien au fond d’une cour ensoleillée. La jeune collégienne est fan de séries télévisées, de films de cinéma et de romans. Elle manque donc d’activités physique en plein air, ce qui inquiète son père. Il lui demande donc de sortir pour s’aérer voire faire du sport. Or, les vacances de Pâques approchent et Léonie doit accueillir quelques jours ses amies Nina et Charlotte. En cherchant sur le net, elle prend connaissance d’une activité plus ludique que le tai-chi dans un parc : le géocaching !

Le blog de Léonie page 4

Le géocaching de « to cache » en anglais qui signifie cacher quelque chose, c’est le fait de rechercher ou de dissimuler des caches dans divers endroits à travers le monde. A l’aide d’un GPS installé sur un smartphone et en se connectant sur le site de géocaching, on peut se lancer à la recherche de ces caches. Il faut du flair et du bon sens pour trouver l’endroit exact où se situe la petite boite. Une fois trouvée, il faut signer le logbook, un petit carnet, et on peut échanger des objets déposés par de précédents joueurs, avant de replacer délicatement la boite dans sa cache.

Une page du blog de Nina, la copine invitée de Léonie

Réunion de famille !

Anna, Charlotte et Léonie se prennent vite au jeu, de la Seine à Montmartre, elles entament des chasses à de petits trésors pour le seul plaisir de les découvrir en même temps qu’elles se promènent d’un arrondissement à l’autre. Lors de l’une de ces chasses, elles croisent Philémon, un géocacheur de leur âge mais bien plus aguerri ; il vient de fêter sa centième découverte !

Le jeune garçon impressionne une Léonie rougissante. Une autre rencontre la bouleverse néanmoins beaucoup plus. Un garçon, à la couleur de peau foncée, semble squatter le banc d’un parc public.

Après l’avoir observé plusieurs fois, ils l’abordent. Yedo est un migrant sans papier, un mineur isolé qui doit prouver qu’il a moins de 16 ans pour pouvoir s’inscrire à l’école. Avec de minces indices mais beaucoup de contacts de géocacheurs, Léonie et ses amis partent sur la piste d’une tante de Yedo qui habiterait un petit village breton.

Les pages de blogs s’insèrent dans le récit en bande dessinée

Le rêve de Léonie

Après « Le Blog de Nina » et « Le Blog de Charlotte », « Le Blog de Léonie » est le troisième volume d’une série d’une grande humanité autour d’un groupe d’amies collégiennes qui tiennent chacune de leur côté un journal pas si intime car ouvert aux autres sur un blog. Dans ce tome, c’est toujours avec une bonne humeur certaine et un entrain amusé que les auteurs développent des intrigues liées à un groupe d’adolescentes ; de la découverte des premiers émois au plaisir de se retrouver entre filles, sans parent, à la découverte de Paris.

Mais le ton léger de l’album ne doit pas occulter le propos très sérieux de certains passages, notamment quand il est question du sort des migrants et en particulier des mineurs isolés étrangers. Partir de Yedo, le garçon croisé par Léonie, et de ses difficultés à intégrer pleinement la société française, permet d’humaniser le récit, de donner un visage et une histoire à ces milliers de gamins en quête d’une seconde chance dans notre pays.

Qu'est-ce que le géocaching ?

Pour sa première série de bande dessinée Grégoire Mabire réussit à donner vie et dynamisme à tout un groupe d’adolescents. Son trait rond, moderne, très coloré fait la part belle aux expressions des personnages tout en ne négligeant pas les décors, qu’ils soient parisiens ou du littoral breton. BeKa est le nom de code d’un talentueux couple de scénaristes pour la jeunesse. Caroline Roque et Bertrand Escaich nous avaient confiés dans cet entretien leur manière de travailler. Dans cette série, ils mêlent, sans effort apparent, sujets sociétaux contemporains et délires amusés entre bonnes copines. Une excellente série, rafraichissante et sérieuse quand il le faut, bien dans l’air du temps.

Yedo, un mineur isolé étranger, seul sur un banc de Paris

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Le Blog de Léonie » par Grégoire Mabire et BeKa
Éditions Bamboo (14,90 €) – ISBN : 978-2-81896-692-1

Galerie

Les commentaires sont fermés.