À la découverte de la plus grande bibliothèque du monde avec « Magus of the Library »…

Lire un livre, c’est s’évader dans un monde inconnu, voyager dans l’espace et le temps, se divertir, se cultiver et surtout s’enrichir intellectuellement. « Magus of the Library » est un manga où la mise en abîme du lecteur est flagrante puisque qu’il n’est question que de livre et de leurs pouvoirs sur les hommes. Comme il est si bien dit en introduction de cette histoire : « …/… protéger les livres, c’est tout simplement… protéger le monde ! »

Dans un temps et un lieu inconnu, mais rappelant un Moyen-Orient assez ancien, vit un très jeune garçon du nom de Shio. Il est passionné par la lecture. Pourtant, il est persona non grata à la bibliothèque de son village. Sa caste des oreilles pointues fait de lui un paria même s’il est sûrement plus cultivé que la plupart des enfants de son âge. Il rêve pourtant d’aventures et si celles-ci pouvaient l’entraîner dans la grande cité où se trouve la bibliothèque centrale, il n’hésiterait pas une seconde. Malheureusement sans ressource, il sait que c’est un projet utopique. Un jour, il voit débarquer dans son humble village un groupe de quatre représentants de la grande bibliothèque centrale venus spécialement pour inspecter sa petite bibliothèque. Ils sont à la recherche d’un grimoire bien spécifique qui leur a été signalé. C’est à cette occasion que Shio va se lier d’amitié avec Sidona, une des émissaires chargées de la protection des livres. Voilà comment la grande aventure de ce jeune lecteur va débuter.

« Magus of the Library » est un livre sur les livres. Shio, le personnage central est là pour nous le rappeler. Jeune garçon amateur de littérature et amoureux des livres en tant qu’objet, il va nous transporter dans son monde imaginaire dès les premières pages. Ce récit de pirate qu’il découvre en le lisant semblait réellement captivant et on sent le désarroi du garçonnet, bouté hors de la bibliothèque par son gardien déplaisant, qui n’a pu finir son histoire. Conduit comme un véritable récit à tiroirs, cette aventure offre plusieurs niveaux de lecture fort agréables. Il aide le lecteur à lui-même s’engouffrer dans la lecture de ce titre et prendre corps avec le protagoniste de son choix. Après quelques pages vous ne verrez déjà plus l’objet que vous tenez entre les mains comme un simple support de lecteur, c’est bien plus que ça  !

Bien sûr, un bon livre se reconnaît à son histoire captivante. Si celle-ci fait voyager le lecteur, le pari est réussi et dans le cas de « Magus of the Library », il l’est indéniablement. Mais pour un manga, il est également important d’avoir un bon dessin. De ce côté-là, c’est également un sans-faute. Mitsu Izumi est une dessinatrice accomplie et pour ce titre elle s’est surpassée. On la connaît en France pour « 7th garden » chez Delcourt ou « Ano Hana » chez Panini. Même si son style reste reconnaissable entre ses oeuvres, on sent qu’elle s’est particulièrement impliquée dans ce nouveau titre pour développer une atmosphère particulièrement riche et dépaysante. Les acteurs de cette aventure sont habillés de leurs plus beaux habits, eux-mêmes rehaussés de moult détails. Pareillement, les décors sont tracés avec grands soins et une précision remarquable, presque documentaire. Avec ces drapés magnifiques et cette beauté, même dans ce qui est indigent, ce manga touchera plus les amateurs de « Bride Stories » de Kaoru MORI que ceux de « 7th garden ». Ici il n’y a pas de décolletés plongeants ni de combats titanesques autre que ceux présents dans les lectures du héros. Tout est travaillé avec finesse et subtilité. C’est aussi ça la magie du dessin, pouvoir rendre tout ce luxe avec de simples traits ne coûte pas plus cher, même si cela demande par contre un surplus de travail indéniable.

« Magus of the Library » est un manga fait avec amour. Amour du livre, amour des belles histoires et amour du travail bien fait. Du coup, il s’adresse avant tout aux amoureux des livres, de ceux pour qui la lecture est une passion et qui sauront embarquer pour un voyage au long court en compagnie de Shio au sein de cette énorme bibliothèque censée rassembler tous les livres du monde. Des heures de lecture et de découverte en perspective.

Gwenaël Jacquet

« Magus of the Library » par Mitsu IZUMI
Éditions Ki-oon (7,90 €) – ISBN : 979-10-327-0467-7

Galerie

Les commentaires sont fermés.