Hop ! invite Pierre Brochard…

Avec Robert Rigot, Alain d’Orange, Pierdec, Noël Gloesner, Guy Mouminoux et quelques autres, Pierre Brochard a été un nom familier pour les jeunes lecteurs de la presse catholique d’après-guerre. Toujours nostalgique de ces années à jamais révolues où régnait la bande dessinée populaire, Hop ! consacre un copieux dossier à ce dessinateur qui mériterait plus que de discrètes rééditions.

« Le Chevalier de Saint-Clair », héros de l’hebdomadaire  Fripounet illustre la couverture de ce numéro 159 qui consacre une importante rétrospective à son créateur Pierre Brochard. Décédé à 80 ans en 2001, c’est son fils Philippe, qui fût aussi son scénariste, qui évoque sa longue carrière exercée en grande partie dans les magazines de la presse catholique et plus particulièrement ceux de Fleurus. Quatorze pages d’un entretien passionnant et riche en découvertes réalisé par Évariste Blanchet, par ailleurs animateur de l’excellente revue Bananas. On y évoque « Zéphir », « Perrac-la-Rapière », « Alex et Euréka »… et bien d’autres séries animées par Brochard dans Coeurs Vaillants et, Fripounet.

Gérard Thomassian et Louis Cance poursuivent la rétrospective Cézard avec un deuxième chapitre dédié à la longue collaboration du dessinateur d’ « Arthur le fantôme justicier » aux magazines des éditions Lug : création du personnage de Kiwi, reprise de la série américaine « Pim Pam Poum », couvertures pour de nombreux magazines de grand et de petit format. Une biblio impressionnante ! Huitième épisode des souvenirs pince sans rire de Guy Mouminoux (Dimitri), qui évoque son passage à Tintin(« Rififi ») et la brève aventure de l’hebdomadaire Chouchou. Huitième partie consacrée à la série d’aviation américaine « Scorchy Smith » par Marc-André. L’exercice serait un peu répétitif s’il n’y avait pas la présentation des auteurs qui ont travaillé sur la série, ici Alvin Carl Hollingsworth un dessinateur quasi-inconnu en France mais adulé aux États-Unis. `

À ces morceaux de bravoure il faut ajouter les rubriques habituelles : Actualité, Scoops, Coin du collectionneur… et l’indispensable Remember qui présente les biographies des auteurs décédés au cours du trimestre et ils sont hélas nombreux : le scénariste Gary Friedrich, John Armstrong dessinateur de BD pour filles en Grande-Bretagne, Norm Breyfogle qui fut dessinateur de Batman, Russ Heath maître des comics, Vittorio Colida dessinateur de nombreuses séries populaires italiennes, Carlos Ezquerra pilier de la revue 200 ADco-créateur du fameux « Juge Dredd », Stan Lee qui n’est plus à présenter, Réné Pétillon le papa de « Jack Palmer », Jacques Tabary frère aîné de Jean et sympathique dessinateur de l’ombre, Lee Holley créateur de « Ponytail », Roberto Renzi scénariste de « Akim », Marie Severin pilier des héros Marvel, Leone Frollo le maître italien de l’érotisme, Pietro Raschitelli qui dessina « Coplan » pour Aredit, Édouard Aidans le père de « Tounga », Alain d’Orange omniprésent dans les magazines chrétiens d’après-guerre… sans oublier deux amis proches du monde des fanzines, Roger Jeanne et Jacques Delafosse.

Vous l’aurez compris, une fois de plus, la lecture de Hop !est indispensable pour qui s’intéresse à l’histoire de la bande dessinée (64 pages, 8 €, abonnement annuel pour  4 numéros : 26 €, Louis Cance, 56 Boulevard Lintilhac, 15000 Aurillac, marc-andre.limoges@laposte.net).

Henri FILIPPINI

Galerie

3 réponses à Hop ! invite Pierre Brochard…

  1. Marc-André dit :

    Nouveau site Internet : https://www.hop-bd.fr/
    Il suffit de taper hop-bd.fr dans son navigaeur !
    La mise en scène, les décors et les costumes sont de Olivier Rouquet qui a fait un super boulot.
    Merci de votre attention.

  2. Michel Dartay dit :

    Nous souhaitons longue vie à Hop!
    Dans un autre genre, je rappelle que Scarce continue ses plublications
    http://scarcemag.blogspot.com/