Ça chauffe dans les kiosques !

Alors que l’on apprend avec tristesse la prochaine disparition du Psikopat (nous en parlerons en janvier prochain), il est un domaine de la presse BD où l’optimisme est de mise : l’érotisme. Blandice, le journal sans dessus ni dessous, un temps menacé par les censeurs de la Commission Paritaire, et L’Immanquable qui publie le dix neuvième numéro de ses Hors-séries « spécial érotisme », réchauffent l’ambiance au pied du sapin !

Menacé d’augmenter son prix pour survivre, Blandice a vécu un miracle avant Noël, le prolongement d’une année de son autorisation à paraître, donc de continuer être vendu au prix habituel. Pour une fois, messieurs les censeurs, merci ! Avec pour couverture Betty Page en mère Noël coquine signée Olivia de Berardinis  (album de pin-up « Malibu Cheesecake » publié chez Graph Zeppelin), ce huitième numéro propose un rédactionnel autour de Noël et des plaisirs de la chair dans la BD. Rayon BD on peut y lire des extraits du « Monde fantasmagorique d’Alis », un album à sortir en janvier prochain signé Franco Ressa et Nives Manara, soeur du grand Milo. On y savoure quelques pages d’ « Omaha » de Reed Wakker et Kat Workley (troisième intégrale en librairies), la suite de « La Belle et la Bête » par Trif et Andra Celestini, de « Jungle Fantasy vixens » par Renato Camilo et Daniel HDR, de « Deanna et les zombis » par William Skaar, de « Webwitch » par Matt Martin… Découverte de « Revolationary »  de Luis Quiles, artiste en vogue sur la toile, dont les oeuvres sont réunies dans un ouvrage édité par Graph Zeppelin. Un numéro copieux à savourer sans modération (trimestriel, 100 pages couleurs, 6,50 €, en kiosque).

Sous une couverture à l’ambiance délicieusement perverse signée Warnauts et Raives qui dévoilent quelques merveilles d’un portfolio érotique, L’Immanquable invite ses lecteurs à partir à la découvertes d’auteurs abordant des rivages encore vierges. Ainsi Félix Ruiz qui dessine « Anna : désirs et soumissions » écrit par H202, l’insolite Mitsuko (Audrey) Swan découverte grâce au financement participatif auteur de « Tattoo Me », Sarah Searle qui souhaite un « Joyeux anniversaire » très chaud… et plus classiques Gervasio et Haus qui proposent la suite de « La Comtesse rouge ». Rencontres avec Cy découverte sur le Net avec « Vrai sexe de la vraie vie », Céline Tran  alias Katsuni directrice de la nouvelle collection érotique des éditions Glénat, Isabelle Broué réalisatrice du long-métrage de libertinage « Lutine », Nicolas Cartelet auteur de l’ « Anthologie de la fellation » à la Musardine… sans oublier un portfolio coquin animalier d’Étienne Willem (« L‘épée d’Ardenois »). (100 pages couleurs, 7,90 €, en kiosque).

Bien entendu ces deux revues sont réservées à un public adulte et averti.

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.