Inusables Pieds Nickelés…

Si les tentatives pour relancer le célèbre trio, imaginé par Louis Forton en 1908 dans L’Épatant et aujourd’hui dans le domaine public, se sont soldés par des échecs, les rééditions des anciens albums font toujours un tabac. Au point de décider Hachette Collection de relancer la série d’ouvrages déjà proposée il y a quelques années.

Une nouvelle fois Hachette Collection invite les lecteurs nostalgiques à replonger dans l’univers rocambolesque des « Pieds Nickelés ». Replonger est le mot juste puisqu’une précédente publication de cette série de 127 albums s’est achevée en décembre 2015.  Des ouvrages signés Forton, Badert, Jika… et surtout Pellos dont ont peut regretter la reproduction de qualité souvent médiocre.Utilisant le matériel quelque peu fatigué des albums publiés par Vents d’Ouest, les albums signés par Pellos ne rendent pas hommage à son trait dynamique, aux couleurs souvent bouchées et aux noir et blanc écrasés. Ce n’est pas mieux pour les albums des autres dessinateurs, eux aussi reproduits à partir des fascicules de la Société Parisienne d’Édition, sans grand souci de correction du matériel existant. Ce qui ne veut pas dire que c’est catastrophique, seulement regrettable pour économiser quelques sous.

Un cahier complémentaire de huit pages, lui aussi identique à celui de l’édition précédente, propose de visiter le monde des Pieds Nickelés au fil de textes signés Stan Barets, Brieg F. Haslé, Thierry Lemaire, François Membre, François Coupez… Bien qu’une frise illustre le dos des albums toilés, leur publication est proposée dans le désordre. C’est l’épisode « Les Pieds Nickelés rois du pétrole » qui ouvre le bal, suivi par « Les Pieds Nickelés à l’ORTF », deux histoires signées Montaubert et Pellos.

Des cadeaux sont offerts aux lecteurs qui choisissent la formule abonnement, ici encore les mêmes que pour l’opération précédente : les rééditions des albums « Les Pieds Nickelés vus par… », « La Guerre du feu » adaptée par René Pellos, « Futuropolis » le chef d’oeuvre de Pellos, une plaque métal reproduisant une couverture de Pellos, enfin une figurine reprenant la couverture de l’album « Les Pieds Nickelés  trouvent le succès » (elle est superbe, sur mon bureau depuis des années). (www.collection-piedsnickeles.com).

Pour les acheteurs en kiosque le premier numéro est vendu 1 €, le second 4,99 € et les suivants 8,50 €, prix plus que raisonnables pour des albums cartonnés toilés de 56 pages.   Une offre plutôt alléchante pour ceux qui ne connaissent pas encore le fameux trio. La parution est hebdomadaire.

Pour information, Hachette Collection prépareraient une édition des meilleures séries de la collection Vécu des éditions Glénat. À suivre…

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.