Les éditions Delirium, responsables du récent : 
« Grave : les contes du cimetière » de Richard Corben, rééditent « Halo Jones », classique SF des années quatre-vingt d’Alan Moore, en couleurs !

Laurent Lerner a annoncé le programme des prochaines parutions de son catalogue extraordinaire. Deux titres consacrés au patrimoine des comics : « La Ballade de Halo Jones » par Alan Moore et Ian Gibson, le 19 octobre, et « Tarzan intégrale » T2 par Joe Kubert, le 21 novembre. Si nous reviendrons avec plaisir et en détail plus tard sur la suite attendue des épisodes seventies du prince de la jungle, arrêt sur l’ouvrage consacré à Richard Corben et celui d’Alan Moore.

Le 12 septembre a paru officiellement en librairie la version française de la dernière création de Richard Corben :
« Grave : les contes du cimetière », un pavé cartonné grand format ayant bénéficié d’un cofinancement (et d’une version luxueuse limitée) sur le site Kisskissbankbank. Cet album, édité tête bêche, rassemble en fait deux thématiques distinctes : « Les Contes du cimetière » : sketches horrifiques, d’un côté, et « Denaeus », une longue histoire de style fantasy antique de l’autre, mettant en scène une sorte de lointain cousin de Den, héros SF ayant révélé l’auteur en 1978.

On a déjà parlé de cette création à l’occasion de sa publication sous forme de fascicules VO en 2017 : http://bdzoom.com/110915/comic-books/%C2%AB%c2%a0shadows-of-the-grave%c2%a0%C2%BB-richard-corben-a-lire-en-petit-format-et-en-noir-et-blanc/. Aussi ajouterons nous juste que ces 24 petites histoires en noir et blanc, « dans la tradition » des vieilles revues d’horreur des années 1960, sont un délice pour tous les amateurs du genre, et que « Denaeus » est une belle réussite pour tous les fans de l’auteur qui attendaient une nouvelle longue histoire de fantasy. Car si ce récit se déroule dans la Grèce antique, l’ambiance de Den n’est pas loin et les ingrédients gore, un peu horrifique et guerriers sont bien présents et délicieux. Cette histoire restera parmi les récits les plus mémorables de l’auteur.

Cette édition est complétée par un cahier couleur contenant l’intégralité des couvertures en pleine page, « Les Ragots de Mag la mégère » : quatrième de couverture des comics, une introduction inédite de Bruce Jones et une interview de Corben par Roger Ash. Un must have.

Quant à « Halo Jones », si on a déjà pu le découvrir en français en 2011, dans la collection Soleil Us comics, (titre dont vous pouvez lire une chronique de votre serviteur sur un site ami : http://nebular-store.blogspot.com/2011/09/les-tresors-dalan-moore-halo-jones.html?m=1, cette précédente édition, plutôt limitée, d’un titre de science-fiction truculent et dynamique, était présentée en noir et blanc, et a été vite épuisée.

Rééditée au format d’origine de la revue 2000AD (22,5 x 30), contre un 21x 26 cm chez Soleil, et dans une colorisation effectuée en 2017 par Barabara Nocenzo, à la demande de l’éditeur, c’est une opportunité inédite de relecture très confortable que nous offrent les éditions Delirium.


On redécouvre complètement l’œuvre, et, comme l’explique la coloriste dans une postface détaillant son travail : « Une fois engagée (…), j’ai voulu avant tout respecter le superbe travail en noir et blanc d’Ian Gibson. Même si je suis coloriste, je suis une grande admiratrice du noir et blanc. Alors, mon premier défi était d’ajouter des couleurs sans « tuer » tout son travail sur dessin et ses hachures délicates. Ensuite, j’ai voulu donner des atmosphères différentes à chacun des trois livres, de sorte que ces palettes différentes servent à identifier des périodes spécifiques de la vie d’Halo (l’Anneau, la Clara Pandy et la Guerre) (…) »

Un travail remarquable de justesse et de respect, qu’il aurait été effectivement dommage de manquer. D’autant plus que la couleur bénéficie aussi à quelques peintures magnifiques, et aux couvertures originales de la revue, ajoutées en fin de volume. …Comment pouvait-on avoir osé nous présenter celles-ci en noir et banc à l’époque ?? Réédition bien vue et bien menée d’un chef-d’œuvre SF du patrimoine comics.

Franck GUIGUE

« Grave : Les contes du cimetière » par Richard Corben
Éditions Délirium (28 €) – ISBN : 9791090916418

Pour celles et ceux intéressés par les histoires originales de ce recueil, j’avais chroniqués celles-ci sur mon blog :  https://leblogd-hectorvadair.blogspot.com/search/label/Grave.

Galerie

Les commentaires sont fermés.