« Dept. H T2 » par Matt et Sharlene Kindt

Le niveau de l’eau (marqué en bleu sur chaque page) continue à monter dans la base d’exploration abyssale Dept. H où Mia, Roger et leurs cinq autres co-équipiers sont en répit depuis qu’une explosion criminelle s’est produite. Alors que les uns attendent d’être libérés et que les autres progressent vers eux, en binômes ou seul, Roger raconte le passé de chacun d’eux.

Nouvelle immersion dans l’univers aquatique et claustrophobe de Matt Kindt. Futuropolis ayant fait le bon choix de publier cette suite à un rythme soutenu, seulement trois mois après le tome 1, le lecteur n’a pas eu le temps de décrocher. On retrouve avec le même plaisir l’intensité du récit, magistralement mis en scène par l’auteur dessinateur.

Les « trucs » scénaristiques utilisés ne sont certes pas des inventions, mais donnent une épaisseur et une profondeur au récit surprenante. L’album s’ouvre par exemple sur un schéma de la base, pointant en périphérie les différents protagonistes, leur position et leurs dialogues à propos de leur progression. Ensuite ce sont les couleurs directes, réalisées par Sharlene Kindt, qui interpellent par leur finesse et leur intelligence. Belle idée que l’utilisation par exemple des bâtons de gaz fluorescents, cassés et agités par Mia puis mis dans l’eau. Le tour de force réside néanmoins surtout dans la narration double créée par son mari, déroulant des scènes où un ou des personnages, dont Roger est en train de dévoiler oralement ce qu’ils ont fait dans le passé, évoluent sous nos yeux dans le présent. Une méthode casse gueule, mais délicieuse et forte, semant le trouble sur leurs vraies natures, et instaurant un suspens ténu.

« Dept. H » est un roman graphique de forme policière, où l’enquête se déroule à la fois en profondeur (Depth en anglais) et dans le défilage du temps réalisé par Mia, la fille d’Harry Hardy, le vieux docteur assassiné. Si l’on ne sait pas encore qui est vraiment le coupable, les suspects se font de plus en plus évidents, tandis que l’inconnu lié à l’extérieur, les abysses, avec ces créatures étranges évoquées de temps à autre, parfume le récit d’une tonalité angoissante fantastique.

Excellent, mais encore deux tomes à patienter. Vite, de l’air !

Franck GUIGUE

« Dept. H T2 » par Matt et Sharlene Kindt
Éditions Futuropolis (22 €) – ISBN : 9782754822268

Galerie

Les commentaires sont fermés.