Fumetto n° 106 invite « Le Fantôme »…

Cette nouvelle livraison du meilleur magazine d’informations BD italien consacre un copieux dossier à un héros aujourd’hui oublié : Le Fantôme. S’il est l’hôte de la superbe couverture signée Massimo Gamberi, rassurez-vous, de nombreux autres articles permettent de tout savoir sur l’univers des fumetti d’hier comme d’aujourd’hui. Un rendez-vous trimestriel incontournable pour tous les curieux du 9e art…

« The Phantom » (« Le Fantôme » en France, l’« Uomo Mascherato » en Italie) est né sous forme de stripaux États-Unis le 17 février 1936 dans le New York American Journal, produit par le King Features Syndicate, imaginé par Lee Falk, campé par Ray Moore. Le dossier de 25 pages signé Roy Man et Alberto Becattini présente les diverses éditions de la série en Italie, débutées chez Nerbini, premier éditeur avant guerre, puis après-guerre chez de nombreux autres dont Fratelli Spada. Afin de compléter le matériel US, ils ont confié le personnage à une solide équipe de dessinateurs : Germano Ferri, Mario Pedrazzi, Sante D’Amico, Enzo Carretti, Segna Pini, Francesco Verola, Lamberto Lombardi, Angelo Todaro… sans oublier les couvertures de Mario Caria. Les fascicules Spada ont été réédités avec succès en France par les éditions des Remparts. Un article de Pidde Anderson est consacré à « Fantomen », la version suédoise du personnage qui propose aujourd’hui encore des aventures inédites. Des fiches sont dédiées aux divers dessinateurs italiens qui ont travaillé sur la série et plus particulièrement Germano Ferri et Massimo Gamberi.

Un passionnant article de Renato Rizzo évoque la naissance des romans photos, un autre revient sur la carrière d’Alberto Ongaro, ami d’Hugo Pratt, décédé le 23 mars dernier. Gros plan de Stefano Bettini qui évoque les nombreuses versions apocryphes des super héros de Marvel. Coup d’oeil nostalgique sur « Kriss/Kali » de Ennio et Vladimiro Missaglia, série de jungle publiée en France dans le pocket éponyme par Jeunesse en Vacances. Hommage à Pino Rinaldi, dessinateur à la carrière internationale, décédé le 18 avril dernier. Enfin curiosité sur les recettes en BD par Giuliano Giovetti… sans oublier toute l’actualité BD du trimestre. La France n’est pas oubliée avec un papier sur René Goscinny et un compte rendu très « manga » du dernier salon d’Angoulême par Évariste Blanchet. Une nouvelle livraison du magazine dirigé par Paolo Gallinari qui propose un sommaire éclectique avec de quoi satisfaire tout le monde.

Si vous êtes tentés par cet excellent magazine de 68 pages en couleurs de format 34 x 24, une seule solution : s’abonner pour une année. Pour 110 euros (75, si vous habitez l’Italie) vous recevrez les quatre numéros de Fumetto de l’année 2018, un album de 192 pages en noir et blanc reprenant les planches du dimanche de mai 1950 à août 1953 de « Casey Ruggles » de Warren Tufts et un second album de 256 pages en couleurs proposant l’intégralité de « Enguerrand et Nadine » série moyenâgeuse publiée en France en 1981 par le pocket  Les Albums du Grand Blek , premiers travaux de Claudio Villa. (www.amicidelfumetto.it, info@amicidelfumetto.it, ANAFI, Viale Ramazzini, 72, 42124 Reggio Emilia, Italie).

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.