« Welcome to Kiwiland » par Aby Cyclette

Sous le pseudo d’Aby Cyclette (on a connu plus subtil !) se cache une jeune blogueuse strasbourgeoise, évidemment adepte de la bicyclette, mais également du voyage. Alors qu’après un séjour outre-Atlantique, elle souhaite ardemment s’installer au Canada, c’est finalement la Nouvelle-Zélande qui lui ouvre facilement ses portes. De fait, direction est prise pour les Maoris et les Kiwis…

Sous-titré « Récit d’un aller et retour en Nouvelle-Zélande », on pourrait croire qu’il s‘agit d’un simple  récit de voyage touristique, mais Aby s’installe vraiment là-bas, y travaille et c’est donc le compte-rendu d’un long séjour qu’elle nous propose. Les 300 pages sont le plus souvent un récit systématiquement illustré – plus qu’une bande dessinée – avec, ici et là cependant des morceaux de BD proprement dit, mais également des photos. L’autre particularité originale, c’est que tout le texte est bilingue !

Aby ne nous épargne rien des tracas et aléas  indissolublement liés à tout voyage, mais elle le fait avec humour, au fil de saynètes personnelles, contant les préparatifs, les séparations familiales et amoureuses et les premiers contacts. La voilà à Blenheim où elle découvre, entre autres, que le centre-ville est en grande partie non-fumeur. Évidemment, Aby se cherche un travail (ce sera dans un restaurant) où elle peut se rendre à vélo ! Elle égraine ainsi souvenirs et conseils, remarques et conclusions, aussi bien sur les difficultés liées au langage (elle y revient souvent), le monde du travail néo-zélandais, la vie avec les collègues que sur les modes de vie (la facilité des locations, par exemple), sans oublier les innombrables et mémorables secousses telluriques.

Aby en profite aussi pour visiter le pays, alternant dessins et quelques photos prises sur place. On aurait d’ailleurs voulu en savoir un peu plus sur cet aspect du séjour, mais plus qu’un guide touristique, il s’agit bien d’un journal de bord et Aby s’y tient. Si l’on comprend bien comment se tissent les relations humaines et à quel point les Kiwis (c’est ainsi qu’ils se désignent eux-mêmes, reprenant le nom de cet oiseau local) sont à l’évidence des gens sympathiques, on ne sait pas vraiment ce qu’il y a à voir sur place. Aby évoque certes Auckland, les geysers de Rotorua, Wellington, Queenstown… mais sans commenter vraiment, ce qui est peut-être dommage.

Didier QUELLA-GUYOT  ([L@BD-> http://9990045v.esidoc.fr/] et sur Facebook).

http://bdzoom.com/author/didierqg/

« Welcome to Kiwiland » par Aby Cyclette 

Éditions Michel Lafon (20 €) – ISBN : 978-2-7499-3641-3

Galerie

Les commentaires sont fermés.