Berni Wrightson is alive alive : une fin d’épisode magnifiée par Kelley Jones !

BDzoom.com a rendu hommage, il y a un an, sous la belle plume de Laurent Lefeuvre, à l’immense artiste Berni Wrightson, parti malheureusement trop tôt des suites d’un cancer. La dernière série sur laquelle il avait travaillé avant d’être hospitalisé était le retour du monstre de Frankenstein, qu’il avait superbement illustrée, au long de trois comics scénarisés par son ami Steve Niles de 2012 à 2014 (1). Sa disparition n’avait cependant pas permis de finaliser cette histoire…

Kelley Jones, grand dessinateur au style gothique marquant, connu pour ses superbes rendus graphiques des licences  « Deadman » ou « Batman », entre autres, et reconnu comme l’un des plus fidèles « continuateur » du style du maître, s’est vu confié par le scénariste et la femme même de son mentor l’immense honneur de conclure le travail.

Ce tome 4, paru aux USA en janvier et déjà réimprimé, le premier tirage épuisé quasi immédiatement en précommandes, nous offre l’occasion de replonger une dernière fois dans ce récit adapté de Mary Wollstonecraft Shelley, mettant en valeur quelques planches inédites du maitre du macabre. Berni Wrightson n’ayant cependant pas avancé de manière uniforme sur le récit, celles de Kelley Jones s’imbriquent donc de manière aléatoire.

Quel plaisir émouvant d’aborder et lire cette conclusion ! Et même si le travail de Kelley Jones, reconnaissable au moins parce qu’il est encré de manière plus noire, n’atteint pas la subtilité et la poésie puissante des planches de Wrightson, délivrées dans un encrage un peu sépia, on est tout de même heureux, car ces trois artistes restent intimement liés et ce récit une belle histoire humaniste à laquelle on s’était attachée.

Gageons qu’un éditeur français (Soleil ?) rééditera les trois premiers épisodes, déjà parus dans un recueil cartonné en 2014 (« Frankenstein : le monstre est vivant »), en y ajoutant ce final, et que l’on aura droit, aussi j’espère un jour, à l’édition des travaux crayonnés de Berni Wrightson sur ce titre (on peut rêver).

 Franck GUIGUE

(1) « Frankenstein Alive, Alive  ! » T4 par Kelley Jones, Berni Wrightson et Steve Niles
Éditions IDW Publishing (21,34 €) – ISBN 978-1684053377

© Toutes images : IDW/Berni Wrightson/Kelley Jones/Steve Niles

La fiche du comics : https://www.idwpublishing.com/product-category/frankenstein-alive-alive/

Galerie

3 réponses à Berni Wrightson is alive alive : une fin d’épisode magnifiée par Kelley Jones !

  1. Wacquet dit :

    Bonjour, une nouvelle édition intégrale paraitra en fin d’année chez Soleil.

    • Franck G dit :

      Merci Jean. J’avais contacté Soleil pour cette info, mais tu es le premier à (me) répondre ;-) Heureux de cette nouvelle.

  2. djo dit :

    bonjours
    Pour les anglophone Idw sortira en octobre/novembre une intégrale au format 8/12 (20cm/30cm)
    avec couverture rigide il y a déjà des photos de la couverture sur le web
    https://www.penguinrandomhouse.com/books/579801/frankenstein-alive-alive-the-complete-collection-by-steve-niles-bernie-wrightson/9781684053377/