Goscinny : profession humoriste…

Après les multiples hommages qui lui ont été rendus en 2017, à l’occasion du quarantième anniversaire de sa disparition, on pouvait penser que le nom de René Goscinny serait moins présent dans les librairies cette année. C’était compter sans la réédition de l’indispensable « René Goscinny, profession : humoriste » publié en 1997, sans nul doute le plus sincère des ouvrages consacrés à l’un des pères d’« Astérix ».

Guy Vidal, l’homme orchestre de ce livre est entré comme journaliste  à Pilote en 1963 pour quitter les éditions Dargaud à son décès en 2002. Il a côtoyé quotidiennement René Goscinny à la rédaction de Pilote dont il sera à son tour l’emblématique rédacteur en chef. Après la mort du scénariste d’« Astérix » en 1977, Guy Vidal est devenu un soutien indéfectible pour Gilberte Goscinny puis le « lien entre deux rives » d’Anne, sa fille. Discret, raffiné, fidèle en amitié, Guy Vidal mieux que personne pouvait évoquer la carrière de Goscinny, mais aussi parler avec pudeur de l’homme, de l’époux, du père…

Après un émouvant hommage à Guy Vidal signé Anne Goscinny, une préface (« pour l’éternité ») de Pierre Tchernia, la première partie rédigée par Guy Vidal revient en six chapitres passionnants sur la vie et l’œuvre de René Goscinny : « Une enfance Argentine », « Que fait Walt Disney ? », « Les Travaux forcés », « Mâtin, quel bonheur ! », « Poissons rouges et pot-au-feu » et « Un, deux, trois, malheur ! ».

Passant de l’Argentine aux aux États Unis et à la France, le destin de l’enfant juif devenu le scénariste que l’on sait nous est conté avec tendresse, parsemé de commentaires émouvants de sa fille Anne. De nombreux documents illustrent ce parcours où témoignages d’auteurs et anecdotes savoureuses complètent ce récit touchant.

La seconde partie, « Un peu d’histoire(s)… », revient par le texte et par l’image sur les nombreuses créations de René Goscinny et il y a de quoi surprendre le novice qui pense naïvement que sa carrière se résume à « Astérix ».

L'édition originale de 1997

C’est Patrick Gaumer, historien de la bande dessinée qui sait tout sur tout en matière de 9e art, qui s’est attelé à cette impressionnante bibliographie complète des œuvres de René Goscinny.

Réédition d’un ouvrage publié aux éditions Dargaud en 1997, à l’occasion des vingt ans de la disparition de Goscinny, la maquette de cet album a été modernisée, de nouveaux documents et photographies ont été ajoutés. S’il y a un bouquin à lire absolument sur René Goscinny, c’est celui-là. Indispensable !

Henri FILIPPINI

« René Goscinny, profession : humoriste » par Guy Vidal et Patrick Gaumer avec la participation de Anne Goscinny.

Éditions Dargaud (22,50 €) – ISBN : 9782205077568

Galerie

Une réponse à Goscinny : profession humoriste…

  1. GAUMER dit :

    Merci Henri !

    En relisant les épreuves de cette nouvelle édition (merci au studio Dargaud pour son beau travail de mise en page), j’avais, dans l’oreille, la voix de Guy Vidal. Me remontaient aussi les souvenirs de belles soirées (nuits), avec Guy et Anne. L’hommage aussi de la Nation (la librairie dans le 20ème !) à René Goscinny, en novembre 1997, où nous avait rejoint Pierre Tchernia. Il était arrivé à bord d’une minuscule voiture anglaise (ou italienne ?) et je me suis toujours demandé comment ce géant pouvait arriver à conduire. Comme un gosse émerveillé, il nous avait montré ses Astérix dédicacés par ses vieux copains René et Albert. Grand moment.
    Amicalement,
    Patrick Gaumer