Vuillemin : beau et méchant…

Si Philippe Vuillemin est avant tout l’homme des « Sales Blagues », pour beaucoup de lecteurs, c’est aussi bien d’autres choses. C’est sa riche carrière qu’évoque un petit bouquin sympa réalisé par Virginia Ennor, numéro 8 de la collection Les Iconovores.

Né le 8 septembre 1958 à Marseille, Vuillemin publie son premier dessin en 1977, dans le fanzine Cyclone, avant de collaborer à L’Écho des savanes, où il inaugure le style « crade » et reprend en 1983, après le décès de Reiser, « Les Sales Blagues de l’Écho » avec Jean-Marie Gourio, puis seul. Au cours d’un festival à Font-Romeu, il rencontre le professeur Choron qui lui permet de réaliser son rêve : entrer à Hara-Kiri. Il sera l’un des derniers fidèles à accompagner Choron dans son ultime projet presse, La Mouise, en 1993.  Grand prix du salon d’Angoulême en 1995, Philippe Vuillemin collabore à Zoo, Fluide glacial,  Siné Hebdo, Libération… Il rejoint en 2016 un Charlie Hebdo décapité, où il signe les illustrations de la rubrique « Entretien avec… », des couvertures et ses rébus légendaires. Notons la superbe double page du numéro 1328 et les couvertures des numéros 1329 et 1330, en kiosque cette semaine. Malgré une réputation de paresseux, sa biographie témoigne au contraire d’une création riche et abondante. Les recueils des « Sales Blagues de l’Écho », disponibles aux éditions Glénat, le confirment.

Après Coco, Samson, Besse, Faujour, Pakman, et Willem, le huitième ouvrage de la collection Les Iconovores, dédiée aux dessinateurs de presse et dirigée par Virginia Ennor, invite Vuillemin. Proposée par les éditions Critères (7, rue Génissieu, 38000 Grenoble, www.criteres-editions.com) spécialisées depuis 23 ans dans le Street Art (collections Urbanités et Opus délits), cet ouvrage de  100 pages en couleurs de format 15 x 15, évoque la riche carrière du dessinateur avec des témoignages (Coco, Lindingre, Martin de Groland…) et propose une riche iconographie. Un chouette petit bouquin dont la lecture est indispensable pour ceux qui apprécient ce créateur hors des sentiers battus.

Le numéro 7 de cette collection conduite par Caroline Constant est consacré à Pascal Gros, dessinateur de presse dont les travaux sont publiés par Marianne, Causette, Siné Mensuel. On lui doit aussi des bandes dessinées chez 12 bis (« La Droite ! Petites trahisons entre amis », « La Gauche ! Primaires Academy »), Hachette Comics (« Les Chiffres qui fâchent »). La collection Les Iconovores (100 pages couleurs, 13,50 €) devrait réjouir tous les amoureux du dessin de presse et de la bande dessinée.

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.