« Le Monde de Zhou Zhou » T2 par Golo Zhao et Bayue Chang’an

C’est à travers les yeux candides d’une fillette de 6 ans que l’on pénètre dans le quotidien d’une famille chinoise contemporaine. Quand la petite Zhou Zhou réussit enfin à l’école, c’est pour se retrouver entrainée dans une compétition impitoyable entre élèves et entre écoles. Son innocence et son énergie la rendent éminemment sympathique dans une société marquée, dès le plus jeune âge, par une concurrence effrénée.

Dans le premier volume de la série le lecteur faisait connaissance avec Zhou Zhou, une fillette extravertie élevée par une mère divorcée et célibataire. Elle connaissait de grands moments de solitude qu’elle comblait en s’inventant des amis imaginaires. La famille monoparentale n’étant pas la norme, loin s’en faut, en Chine, Zhou Zhou était ostracisée par ses camarades jusqu’à son départ pour la ville. Dans sa nouvelle école, elle avait vite sympathisé avec un garçon compatissant, le bel Yang Lin. Celui-ci entendait alors bien aider Zhou Zhou à s’intégrer en la faisant progresser sur le plan scolaire.

Le monde de Zhou Zhou T2 page 4

Le second volume s’ouvre sur une révélation. Zhou Zhou comprend soudainement comment fonctionne l’écriture chinoise par idéogramme dite pinyin. Tout à coup, pour elle : « Le pinyin, c’est la prononciation des mots ! Le mot est au pinyin ce que l’homme d’épée est à son chapeau. » Forte de cette révélation, Zhou Zhou fait des progrès spectaculaires en classe. Elle devient même très forte en lecture, puis en poésie. Démonstrative, actrice née, la fillette est inscrite par ses enseignants à plusieurs concours de lecture de poèmes.

La concurrence est rude mais Zhou Zhou dispose du caractère pour réussir. Du caractère, mais aussi de l’empathie pour les autres, elle ressent les angoisses et les doutes des autres participants. Elle les rassure avec bienveillance quand le besoin s’en fait sentir. Yang Lin est le témoin attendri de cette énergie mise au service de son prochain. Les profonds liens amicaux entre les deux enfants se renforcent lors de la préparation des concours. Tout va pour le mieux pour Zhou Zhou, excepté quand elle rentre dans l’appartement familial vide ; le père est absent depuis longtemps et sa mère est débordée par son travail…

Le monde de Zhou Zhou T2 page 14

Cette sympathique série est l’œuvre de deux artistes chinois : Bayue Chang’an a écrit les scénarios pour le dessin de Golo Zhao. Ce dernier est bien connu en France depuis la publication de « Passeur d’âmes », « Kushi » et surtout de « La Balade de Yaya ».

Avec un trait très coloré, influencé par le manga du Japon voisin, il donne vie ici au monde d’une jeune fille espiègle, attachante, qui grandit sans famille protectrice ce qui aiguise son sens de la répartie et développe son attention aux petits et grands malheurs de ses camarades du même âge qu’elle.

Le monde de Zhou Zhou T2 page 27

Le lecteur occidental attentif perçoit, derrière les micro-aventures de l’héroïne, ce qui fonde toujours les normes de la société chinoise de ce début de XXIe siècle. Zhou Zhou est isolée car elle vient d’une famille monoparentale avec une mère souvent absente du fait de son travail. Une concurrence exacerbée est acceptée par tous, élèves, enseignants et parents, sans jamais être remise en question. Une belle occasion pour nos jeunes lecteurs de se confronter à un monde différent à partir du regard d’une enfant qui leur ressemble pourtant ; la sensible et chaleureuse petite Zhou Zhou.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Le Monde de Zhou Zhou T2 » par Golo Zhao et Bayue Chang’an

Éditions Casterman (17,00 €) – ISBN : 978-2-203-12420-2

 

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>