Historia invite « Les Tuniques bleues »…

Née en 1968, dans les pages de l’hebdomadaire Spirou, de l’imagination du jeune Raoul Cauvin et du crayon du prometteur Louis Salvérius (Salvé), auquel succédera Willy Lambil, « Les Tuniques bleues » poursuivent aujourd’hui encore leurs chevauchées avec succès. À tel point que le très sérieux Historia utilise leur notoriété pour évoquer « La Véritable Histoire des Tuniques bleues » dans un numéro hors-série qui vient de sortir.

Dirigé par Victor Battaggion, ce hors série d’Historia (100 pages couleurs, 5,95 €, en kiosque) raconte  l’histoire vraie de ces fiers cavaliers américains de l’Armée de l’Union. Docteurs en Histoire (Farid Ameur, Iris de Rode), professeurs d’universités (Bruno Colson, Edmond Dziembowski, Hélène Harter, Bertrand van Ruymbeke), le spécialiste Philippe Couvreur, Véronique Dumas… collaborent à ce numéro où ils racontent très sérieusement l’histoire du Far West, qui revit sous leurs plumes depuis les guerres indiennes à la guerre de Sécession.

OVNI parmi ces très signatures très institutionnelles, notre ami Patrick Gaumer est là pour raconter, hélas trop brièvement, l’épopée de ce classique de la bande dessinée franco-belge que sont « Les Tuniques bleues » : retour sur la genèse de la série, courts entretiens avec Raoul Cauvin et Willy Lambil, présentation des divers protagonistes et c’est tout ! Quelques trop rares images issues de la bande dessinée s’ajoutent au fil des articles aux illustrations et photos d’époque.

Vous l’aurez compris ce hors-série n’a rien à voir avec ceux, par ailleurs excellents, consacrés jusqu’à présent à la bande dessinée, ses auteurs, ses héros, par les grands magazines d’informations. On se demande ce que font ces malheureux caporal Blutch et sergent Chesterfield à trôner sur la couverture, sinon attirer le client amateur de BD. Ce qui ne veut pas dire que les articles proposés ne sont pas intéressants, bien au contraire, d’autant plus que l’iconographie est de qualité. Ils présentent un éclairage passionnant et érudit sur le sujet couvrant plus d’un siècle d’histoire alors que les héros de la bande dessinée se limitent aux quelques années de la guerre de Sécession.

Si le sujet vous intéresse l’achat de ce hors-série s’impose ; mais, a contrario, pour ce qui est de l’histoire des « Tuniques bleues », procurez-vous plutôt les deux tomes de l’intégrales de la série dessinée par Salvérius publiée chez Dupuis.

Henri FILIPPINI

Galerie

Une réponse à Historia invite « Les Tuniques bleues »…

  1. Denis Gambier dit :

    Pas de version cartonnée prévue ? Merci.

    Cordialement.