CLOTURE DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BD DE TETOUAN

Communiqué de presse de la direction du 5ème édition du festival international de la bande dessinée de Tétouan (Maroc).

Comme prévu, samedi 31 mai a eu lieu la cérémonie de clôture du 5ème festival international de la bande dessinée de Tétouan, organisé par l’Institut National des Beaux Arts dans le cadre du projet de promotion de la bande dessinée et du cinéma d’animation au Maroc, cofinancé par l’Union Européenne et soutenu par l’Agence de Développement et de Promotion des Provinces du Nord du Royaume. Lors de cette cérémonie de clôture, le Grand Prix du festival, d’une valeur de 20 000 (vingt milles) dirhams a été décerné à l’unanimité des membres du Jury au jeune talent marocain, Aziz Oumoussa, ancien lauréat de l’Institut des beaux arts de Tétouan, après délibération du Jury qui a examiné 20 albums soumis au concours de la part des jeunes participants de moins de trente ans (venus de 10 pays différents) qui ont été retenus dans une première sélection. Le Jury était composé de :

 

Etienne Schéder de Belgique, Eric Cartier et Jérôme Lereculey de France, Christophe Badoux de Suisse et Mohamed Barrak du Maroc.

 

Le Grand Prix a été offert par l’Agence de Développement des Provinces et Préfectures du Nord et remis au nom du Wali de la Wilaya de Tétouan par M le Pacha de la ville de Tétouan.

 

Le Prix espoir (2ème Prix) est revenu au jeune tunisien Othman Selmi et a été remis par la directrice de l’Institut Français de Tétouan. Le 3ème Prix, coup de cœur, est revenu au jeune marocain, étudiant en 4ème année des beaux arts de Tétouan, Issam El Asri et a été remis par Abdelkrim Ouazzani, directeur de l’Institut National des Beaux Arts de Tétouan.

 

Le public s’est prononcé de son côté sur les 20 travaux produits lors de l’atelier du festival, encadré par les artistes invités, membres du Jury, pour désigner le vainqueur du Prix Public d’une valeur de 10 000 (dix milles) dirhams. Surprise, ce Prix est revenu encore une fois à Aziz Oumoussa. Il est à rappeler que Aziz Oumoussa venait d’être sacré, une semaine auparavant, vainqueur du Grand Prix du 8ème Festival du Cinéma d’Animation de Meknès.

 

Cette cérémonie a débuté par le beau spectacle de théâtre du jeune dramaturge marocain Youssef Raihani, et remarquablement joué par  Fatema Zahra Sghiar. Elle a été accompagnée par les dessins improvisés en temps réel et projetés sur grand écran par l’artiste bédéiste et caricaturiste humoristique, Eric Cartier, sur fond musical de partitions de piano jouées par le célèbre musicien Ahmed Salmouni, professeur au conservatoire de Musique et de Danse de Tétouan. 

 

Enfin, dans leur allocution, les organisateurs ont relaté les différents moments forts de ce festival mettant l’accent sur le succès incontestable de cette manifestation eu égard les objectifs annoncés à savoir : promouvoir la bande dessinée et le cinéma d’animation au Maroc et créer l’opportunité d’échanges culturelles et artistiques entre jeunes artistes du pourtour de la méditerranée. Le prochain festival de la BD aura lieu dans deux ans, en alternance avec le printemps de la gravure qui désormais sera célébré tous les deux ans à partir du printemps 2009.

 

 

 

Le Commissaire du festival

Galerie

Les commentaires sont fermés.