« Les Mondes de Thorgal – La Jeunesse T5 : Slive » par Roman Surzhenko et Yann

Enfant des étoiles adopté par les Vikings, Thorgal a parcouru notre monde, victime de la colère des Dieux comme de la cruauté des hommes. Avant d’être un solide combattant et un chef de famille, Thorgal a été un adolescent intrépide qui a affronté bien des dangers. Ce cinquième et passionnant épisode poursuit l’évocation de cette jeunesse mouvementée…

Nombreux sont ceux qui ont de bonnes raisons pour retrouver le vieux Hiérulf, tombé dans une mer glacée après avoir échappé  au Rocher des sacrifiés, à commencer son ami le jeune Thorgal Aegirsson, chevauchant son étalon Fural, mais aussi Ramaha la völva, une puissante sorcière qu’Hierulf a chassé du village après l’avoir marquée au fer rouge ou encore Gandalf-le-fou, le perfide qui sait que le vieillard est le seul à connaître ses crimes et à pouvoir lui faire perdre sa couronne. Aaricia, la fille de Gandalf (le roi des Vikings du Nord) et amoureuse de Thorgal, est aussi de ceux-là car elle souhaite qu’Hiérulf  l’aide à sauver Enyd,  sa « Dame de compagnie » que son frère Björn a tenté de violer. Tout comme une étrange petite gamine espiègle, fille de Ramaha, qui vient de découvrir la rousse Slive, reine des mers gelées, emprisonnée et affamée depuis neuf années par Gandalf et jusqu’à ce qu’elle accepte de l’épouser…

Ce cinquième et riche épisode de cette « Jeunesse » de Thorgal nous permet de savourer à nouveau les premières aventures vécues par le fils adoptif de Leif Haraldson, l’ancien roi des Vikings du Nord. Tout ce que Jean Van Hamme (puis Yves Sente) et Grzegorz Rosinski ne nous avaient pas dit sur le fils des étoiles nous est révélé dans cette série parallèle, écrite par un Yann qui ne ménage ni ses efforts ni son imagination. Depuis 2010, avec « Louve » et « La Jeunesse », non seulement  il redonne vie aux personnages familiers de la série mère, mais il en crée d’autres aussi flamboyants. Le dessinateur Roman Surzhenko, né en Russie en 1972, apparu en France en 2009 avec la reprise de « La Meute de l’enfer » aux Humanoïdes associés, se révèle le digne successeur de Rosinski dont il adopte l’univers graphique avec une étonnante facilité. Également dessinateur de « Louve » et repreneur éphémère de « Kriss de Valnor », ce sont deux albums par an qu’il propose désormais aux nombreux fans de la série mère dont Rosinski poursuit la mise en images, désormais avec la complicité de Xavier Dorison au scénario. Très à l’aise avec le style européen, Surzhenko excelle dans les séquences d’action au coeur de la nature sauvage, nombreuses dans cet excellent épisode.

Henri FILIPPINI

« Les Mondes de Thorgal – La Jeunesse T5 : Slive » par Roman Surzhenko et Yann

Éditions du Lombard (12 €) – ISBN : 978 2 8036 7176 2

Galerie

Les commentaires sont fermés.