« Strangers in Paradise : intégrale » T1 par Terry Moore

La série culte de Terry Moore « SIP » (1) rejoint la collection Contrebande des éditions Delcourt, pour une édition « vraiment » intégrale en français. Prévue en trois gros volumes de plus de six cents pages, elle a bénéficié du suivi scrupuleux, depuis son Texas natal, de l’auteur. Il s’agit d’un véritable monument du roman graphique, publié de manière indépendante durant presque quinze ans aux USA. Ce mélange de chronique sociale et de thriller ne pouvait pas ne plus être présent dans les rayonnages des librairies françaises !

L’édition de ce titre iconique en France fut chaotique. Publié à partir de 1999 chez Le Téméraire, l’aventure ne durera que trois tomes. De 2001 à 2003, c’est Bulle Dog qui se lance dans l’aventure pour seulement sept tomes et, en 2005, Kymera reprend le flambeau en éditant finalement au complet cette histoire : en commençant là où Bulle Dog avait abandonné et en rééditant au fur et à mesure les premiers volumes devenus introuvables. Mon confrère, Cécil McKinley ne tarit pas d’éloge sur cette édition, il disait même dans sa chronique du tome 18, concluant la série : « Kymera qui a soutenu cette série avec passion, contre vents et marées, rééditant les premiers volumes afin de constituer une belle intégrale et devenant ainsi le seul éditeur français sérieux, officiel et définitif de ce chef-d’œuvre absolu. » Or, l’édition que nous propose Delcourt aujourd’hui lui donne malheureusement tort, du moins, si le projet d’éditer cette saga en trois très gros volumes ne s’arrête pas en chemin, ce qui pour moi est inimaginable à la vue de ce premier pavé.

Pourtant, si l’édition proposée par Kyméra n’était pas si difficile à trouver, elle resterait toujours intéressante pour les amateurs de la série, car elle offre 18 volumes : donc 18 couvertures. Aujourd’hui, il est pourtant indéniable que cette intégrale représente la véritable édition ultime de « Strangers in Paradise » puisqu’elle est elle-même supervisée par son créateur : Terry Moore.

En revanche, ce n’est pas une adaptation pure et simple d’une version américaine en trois volumes qui elle, n’existe pas. Il y a bien un omnibus de 2 128 pages disponible pour une centaine de dollars, constitués de deux énormes pavés dans un fourreau cartonné ou une intégrale distribuée sous forme de 6 livres de « grandes » poches, mais rien n’existe sous forme de trois pavés comme nous allons l’avoir en France. C’est d’ailleurs l’illustration de couverture du premier volume au format pocket qui est ici utilisé pour cette édition française. Le fond n’est plus bleu, c’est un blanc mat immaculé avec un dessin rehaussé d’un vernis sélectif sur l’avant. Ce même vernis, qui dessine sur le dos, quand on incline le livre dans la lumière, un portrait de Katchoo : l’une des héroïnes de la série. Les second et troisième opus de cette intégrale française arboreront logiquement les dessins réalisés pour les volumes 2 et 3 de la version « poche », présentant ainsi le trio récurrent de la série : Katchoo, Francine et David. Pour profiter de cette œuvre, outre son tarif (39,90 €), c’est son poids de 1,5 kilo qu’il faudra supporter. C’est néanmoins le prix à payer pour ne pas avoir une version au rabais avec des pages de la même taille que celle des comics originaux, contrairement à l’édition pocket qui est presque deux fois plus petite que celle-ci. Finalement, à la lecture, ce n’est pas si pénalisant et la prise en main, avec la couverture mate qui ne glisse pas, est très bonne.

Si le dessin de Terry Moore a su devenir d’une justesse exceptionnelle au fil du temps, les premières pages de cette intégrale montrent bien la progression fulgurante de cet auteur. Elle est logique : lorsque l’on dessine 20 pages de comics, même en noir et blanc, chaque mois, on ne peut que s’améliorer. Mais c’est là aussi le souci : le système de publication américain, même pour un auteur indépendant, fait qu’il ne peut s’arrêter et revenir sur certaines cases qui mériteraient un meilleur rendu anatomique. Mais elles sont rares ces cases et le flux narratif est tellement prenant que l’on en fait facilement abstraction. Parce que c’est bien cette narration et l’univers mis en place qui fait la force du récit. Terry Moore a sa manière à lui de raconter les histoires. On a pu le constater avec « Echo » qu’il est aussi à l’aise dans la science-fiction, que dans l’horreur avec « Rachel Rising ». Sa nouvelle série, « Motor Girl », mélange de fiction futuriste et d’humour, semble tout aussi prometteuse.

Je ne vais pas revenir en long et en large sur l’histoire de la série, il existe de nombreux articles sur le sujet sur BDzoom.com (2). Sachez juste que cette longue histoire met en scène deux jeunes femmes qui pourraient être vos voisines de quartier. Elles ont leurs soucis existentiels, un passé pas toujours avouable ou d’une banalité affligeante, et bien sûr des moments de bonheur que l’on partage avec elle. Après, il y a les mauvaises rencontres, celles que l’on croyait bonnes et celles que l’on voudrait oublier. Puis, il y a cette histoire d’argent qu’un syndicat du crime aimerait bien récupérer… Ce premier volume de l’intégrale a néanmoins la bonne idée de se clôturer sur un arc narratif complet. Il peut donc se lire de manière totalement autonome. Mais je suis certain qu’une fois ces six cents pages refermées, vous n’aurez qu’une envie, c’est de courir chez votre libraire en espérant que le second volume soit déjà disponible.

Bref, si vous n’avez jamais lu « Strangers in Paradise », c’est le moment de réparer cette erreur et profiter de l’été pour dévorer ce pavé qui va vous muscler les bras, ainsi que le cerveau.

Gwenaël JACQUET

(1) : Ainsi est communément abrégée cette série par ses fans.

(2) : Strangers in Paradise T18
Strangers in Paradise T17
Strangers in Paradise T16
Strangers in Paradise T6 & T7
Strangers in Paradis T14
Comic Book hebdo
Comic Book hebdo
Comic Book hebdo
Comic Book hebdo
Spécial Terry Moore

« Strangers in Paradise » Intégrale T1 par Terry Moore
Éditions Delcourt (39,95 €) – ISBN : 978-2-75609327-7

Galerie

Les commentaires sont fermés.