DICTIONNAIRE DES LIVRES ET JOURNAUX INTERDITS de Bernard JOUBERT aux Éditions du CERCLE DE LA LIBRAIRIE

Ce dictionnaire répertorie les 6 900 titres concernés, en application des articles 14 des lois de 1949 et 1881 suivi d’un index de 16 500 tittres et noms, les textes de lois dans leurs différentes versions. Il est illustré de 4 900 couvertures.


Rédigé à partir de documents administratifs, complété par de longues recherches dans des collections privées, il est une source d’information fiable et exhaustive pour ceux qui s’intéressent à l’histoire de l’édition contemporaine, au droit, aux moeurs, à la liberté d’expression, aux romans policiers, à la bande dessinée et à bien d’autres sujets, qu’ils soient professionnels de la presse ou du


livre, collectionneurs, juristes, universitaires ou simples curieux.


En annexe figurent les divers textes de lois, la liste des membres de la Commission de surveillance depuis son origine et une chronologie riche en événements inconnus du grand public. L’index de 16700 titres et noms permet des recherches précises (Combien les éditions Gallimard, Flammarion ou Julliard eurent-elles de romans touchés ? Frédéric Dard connut-il la censure ?), mais on peut aussi feuilleter l’ouvrage et s’arrêter sur les couvertures qui intriguent il y en a 4900 de reproduites, en petit format.


On entre dans le secret de la Commission de surveillance, on apprend pour quelles raisons la Commission de surveillance ferma un temps ses frontières à des classiques de la bande dessinée comme Blake et Mortimer, Alix, Jerry Spring, Gil Jourdan, Buck Danny, Mandrake et Flash Gordon (tandis que le boulet  frôlait Corto Maltese, Spirou, Astérix et Lucky Luke). On découvre, à la source, le sort réservé à des auteurs comme Georges Simenon, Gérard de Villiers, GJ. Arnaud, Georges Bataille, Cécil Saint-Laurent, Alphonse Boudard, Roger Peyrefitte, et sous quelles contraintes des journaux durent modifier leur ligne éditoriale pour continuer d’exister (Détective, Hara-Kiri, Lut). Un livre pour ceux qui aiment les livres et l’édition.


 


L’ ÉDITEUR:


Fondé en 1847, le Cercle de la Librairie est l’éditeur de référence pour les ouvrages concernant les métiers de l’édition, de la librairie et des bibliothèques. On lui doit la revue Livres hebdo et la base de données Electre, destinée aux professionnels du livre.


 


L’auteur :


Journaliste et essayiste, spécialiste reconnu de la bande dessinée et du droit de la presse et de l’édition, Bernard Joubert est l’auteur, ou le coauteur, de nombreuses études sur la censure, parmi lesquelles : Images interdites (1989, Syros-Alternatives), On tue à chaque page /(1999, Musée de la bande dessinée), Anthologie érotique de la censure (2001, La Musardine), La création est-elle libre ? (2003,Le Bord de l’Eau), Censures (2003, art press) et Histoires de censure (2006, La Musardine). Il a


paiement publié Les Migiciens (1990, Syios-Alternatives), Les Pin-up (1995, Alternatives) et plusieurs albums de bande dessinée. La rédaction du présent dictionnaire, entamée en 1994, s’est étendue sur treize années.


 


Dictionnaire des livres et journaux interdits


Par arrêtés ministériels de 1949 à nos jours


Bernard Joubert


1216 pages 70 euros

Galerie

Les commentaires sont fermés.