« Espace vital » T1 par Fabrice Meddour et Laurent-Frédéric Bollée

Après une collaboration sur le 4ème volume du « Clan des chimères », le tandem composé du scénariste Laurent-Frédéric Bollée et du dessinateur Fabrice Meddour se reforme pour nous proposer un huis clos oppressant, digne d’un roman de Stephen King, qui happe le lecteur dès les premières pages.

À Miami, en 1976, Garth Sneebs se réveille dans un lit qui n’est pas le sien, en tout cas pas celui du studio pourri d’Homestead où il menait jusqu’à lors une vie misérable ! Quittant cette chambre qu’il ne connaît pas, il gagne la cuisine où cinq personnes qu’il n’a jamais rencontrées partagent un copieux petit déjeuner. Helen, Abel, Nathan, Hans et Albert lui confient qu’eux aussi sont arrivés sans la moindre explication dans cette étrange demeure.

Au-dehors, où règne un épais brouillard, il est impossible de quitter la propriété encerclée par un puissant champ de force. Au fil des jours, Garth fait découverte sur découverte : la nourriture arrive comme par enchantement, ses cinq compagnons proviennent d’époques différentes, chacun possède un objet en rapport avec leur ancien quotidien, les pièces de la maison se transforment alors que résonnent des bruits mystérieux… Pire : Albert et Abel disparaissent dans des circonstances tragiques, plongeant les quatre survivants dans l’angoisse, désormais persuadés que la maison leur est hostile.

Au fil des pages, la peur s’installe chez les quatre rescapés, alors que leur passé dans le monde réel ressurgit par petites doses, permettant aux lecteurs de mieux les connaître : sans pour autant expliquer les raisons de leur arrivée dans cette vaste bâtisse où ils ressentent une présence qui les fuit. Ont-ils été enlevés ? Sont-ils morts ? Sont-ils arrivés dans une autre réalité ? Sont-ils l’objet d’un cruel complot, d’un plan foireux ? Autant de questions auxquelles ne répondra pas ce premier épisode rondement mené !

Laurent-Frédéric Bollée (« Apocalypse Mania », « L’Ultime Chimère », « Terra Australis ») est un habitué de ce quotidien teinté de fantastique venant troubler la vie de ses héros. Espérons que les réponses qu’il apportera dans les prochains volumes de cette série prometteuse (prévue en 3 volumes et dont le tome 2 est déjà annoncé pour début avril) seront à la hauteur des interrogations de cette première livraison.

Le trait torturé de Fabrice Meddour (« Hispañola », « Le Temps des cendres », « La Geste des Chevaliers Dragons ») nous plonge graphiquement, avec une délectation sadique, dans l’ambiance inquiétante du récit, accompagné par les couleurs à la fois sombres et lumineuses de Stéphane Paitreau. Un thriller fantastique prometteur qui devrait vite cartonner dans les librairies.

HENRI FILIPPINI

« Espace vital » T1 par Fabrice Meddour et Laurent-Frédéric Bollée

Éditions Glénat (13,90 €) – ISBN : 978-2-7234-8121-2

Galerie

Les commentaires sont fermés.