Kaboom n° 17 : original et éclectique !

Cette dix-septième livraison du trimestriel Kaboom (magazine broché de 100 pages en couleurs, 7,95 €, diffusé en kiosques) est la dernière portant l’empreinte de Stéphane Beaujean qui, en quatre années de rédaction en chef, a réussi à imposer son originalité et son éclectisme. Entouré d’une solide équipe de journalistes et de critiques, il a permis à Kaboom de trouver sa place au sein d’un marché de la presse d’information BD toujours plus exigeant face à Internet et à un lectorat restreint.

À la Une, Gally le fameux cyborg héros de la saga « Gunnm », de retour pour un troisième et ultime cycle de nouvelles aventures, lequel annonce un entretien passionnant avec son créateur : Yukito Kishiro. Christian Staebler revient sur la riche carrière de Guy Peellaert, chantre du Pop Comics avec la publication de « Rock Dreams » publié en 1974, après « Jodelle » et « Pravda la surviveuse ». On peut y savourer un entretien réalisé au début des années 1990, alors que la bande dessinée était déjà loin derrière lui. Plus pointu : l’article d’Erwin Dejasse sur Jean Leclercq, artiste dont les œuvres au trait maladroit sont constituées de cases de BD, dont il propose un « Éloge de l’élégance foireuse ». Interview croisée entre Jochen Gerner et Fabio Viscogliosi, lesquels exposent leurs travaux au Centre d’art Lieu-Commun à Toulouse. Rencontre de Jean-Pierre Dionnet avec Françoise Mouly, pionnière de la BD alternative et créatrice de Raw, en charge des couvertures du prestigieux New Yorker. Portrait par Tanitoc de David Low (1891-1963) dont le pinceau sans concession s’est attaqué à Hitler dès le milieu des années trente. Fabien Tillon revient sur l’âge d’or de la BD rock en évoquant ses créateurs emblématiques, Cleet Boris, Frank Margerin, Robert Crumb, Tramber, Dodo et Ben Radis… Christian Staebler fait partager sa formidable rencontre en avril dernier avec Sydney Jordan (1928) : créateur de l’inoubliable « Jeff Hawke ». Enfin, à l’occasion de l’exposition « Gaston Lagaffe » à Beaubourg, Stéphane Beaujean, Nicolas Tellop et Victor Maas plaident pour « L’Art d’être inutile », avec le concours admiratif de Florence Cestac, Jean-Christophe Menu, B-Gnet, Blutch, Fabrice Erre, Charles Berberian et Jean-Michel Thiriet. Des actus (dont l’une d’entre elles nous apprend le décès de Steve Dillon, le dessinateur de « Preacher ») et quelques critiques complètent ce riche sommaire.

Souhaitons bonne chance au successeur de Stéphane Beaujean : il va hériter d’un beau bébé, dont il ne devra jamais oublier l’exigence de qualité et d’éclectisme.

Henri FILIPPINI

Galerie

2 réponses à Kaboom n° 17 : original et éclectique !

  1. chdx dit :

    C’est plutôt mal parti pour la relève, le site de l’éditeur ne proposant plus que 2 malheureux anciens numéros a la vente, ne proposant plus de formule d’abonnement et ne répondant pas aux mails…

  2. Michel Dartay dit :

    Laissez leur le temps de s’organiser, maintenant que le rédac-chef a démissionné pour mieux s’occuper de la direction artistique du FIBD!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>