« Monsieur désire ? » par Virginie Augustin et Hubert

Subtile histoire d’amour entre deux personnes aux origines sociales opposées dans l’Angleterre victorienne, « Monsieur désire ? » est l’un des plus intéressants romans graphiques de la rentrée : écriture recherchée, graphisme élégant et ensemble narratif juste et précis ! Que demander de plus ?

L’un est aristocrate, l’autre de la classe ouvrière. L’un est extraverti, l’autre introverti. L’un est beau, l’autre pas. Et pourtant… Dandy pédant et irrespectueux envers les autres, dépravé et cynique, mais souvent spirituel et surtout très riche, Edward noie son spleen dans des nuits de débauche dont il revient dans un état pitoyable. C’est Lisbeth, l’une de ses servantes récemment mise à sa disposition, qui s’occupe un soir de lui : en le soignant et le mettant au lit. Petit à petit, cette discrète soubrette, plutôt intelligente, mais pas vraiment jolie, va devenir sa confidente.

Nous l’avons déjà dit, la narration ciselée et remplie d’émotion d’Hubert (le scénariste des « Ogres-dieux », de « Beauté » ou de « Miss pas touche ») est remarquable (1) : elle permet de nous immerger habilement dans les non-dits d’une société basée uniquement sur l’hypocrisie. Et on comprend parfaitement ce que ce scénariste en constant progrès veut nous faire comprendre avec ce beau récit psychologique et sentimental : tout n’est qu’apparence, même le vice et la vertu !

Quant au graphisme puissant de Virginie Augustin, qui avait déjà fort bien pris ses marques sur cette époque avec le très beau diptyque « Whaligoë » (voir « Whaligoë » T1 par Virginie Augustin et Yann et « Whaligoë » T2 par Virginie Augustin et Yann), il permet de camper des décors somptueux et, surtout, des personnages attachants, notamment celui de Lisbeth, toute en force retenue…

 Gilles RATIER

 (1) Sur Hubert, voir par exemple, sur le site Bdzoom.com : « Petit, les Ogres-Dieux » par Bertrand Gatignol et Hubert, « Les Ogres-dieux T2 : Demi-Sang » par Bertrand Gatignol et Hubert, « Beauté » T1 par Kerascoët et Hubert, « Le Temple du passé » par Étienne Le Roux et Hubert ou« Ma vie posthume » T1 (« Ne m’enterrez pas trop vite ») par Zanzim et Hubert.

 « Monsieur désire ? » par Virginie Augustin et Hubert

Éditions Glénat (17,50 €) – ISBN : 978-344-00580-4

Galerie

5 réponses à « Monsieur désire ? » par Virginie Augustin et Hubert

  1. Thark B. dit :

    Le thème et les pages présentées ici me séduisent au 1er coup d’oeil, aoh yes, indeed ! ;-)
    Juste une question : Hubert étant aussi un coloriste (très) réputé, et avec raison, est-ce lui qui s’est chargé de la mise en couleurs numérique des planches… , ou bien Virginie Augustin a-t-elle colorisé ses planches elle-même ? Le résultat (avec ces teintes sobres subtilement choisies et équilibrées) paraît réellement superbe, en tout cas.
    J’ai hâte de me plonger dans cette Angleterre victorienne complexe et ambigüe… Merci Gilles.

    • Gilles Ratier dit :

      Hello Thark !
      En fait, ce n’est pas vraiment explicite, ni dans le livre ni dans le dossier de presse, mais il me semble qu’Hubert officie bien aussi en tant que coloriste sur cet excellent ouvrage ! Ceci dit, la version de luxe en noir et blanc n’est pas mal non plus…
      Bien cordialement
      Gilles

    • Gilles Ratier dit :

      Hello Thark !
      Le scénariste Hubert vient de me confirmer, personnellement, qu’il a bien mis ce livre en couleurs.
      Bien cordialement
      Gilles

      • Thark B. dit :

        Ah, merci ! (… à lui et à vous ! :-)
        J’étais presque sûr d’avoir reconnu sa touche, sa palette particulière, qui m’avait déjà tapé dans l’oeil via des séries poétiques et fantastiques comme « Le legs de l’alchimiste » avec Hervé Tanquerelle ou encore dans ses belles collaborations avec les Kerascoët (« Beauté », « Miss Pas Touche », notamment).
        Là aussi, il en était à la fois le scénariste ET le coloriste, un cas de figure assez rare pour être souligné !…
        [... souligné en rouge ? en vert émeraude pâle, en gris tourterelle, en sépia-ocre ? ;-) Je laisse Hubert choisir sa nuance préférée !... ^^]

  2. Thark B. dit :

    ps : Atypique, intrigante et d’une élégance folle, la couverture est une vraie réussite ! :-) Un parti-pris remarquable… qui sera sûrement remarqué sur les rayonnages des librairies… !