Kaboom fête Tintin et Hergé !

Après la parution d’un excellent hors série consacré par Paris Match aux 70 ans de la création de l’hebdomadaire Tintin (1), c’est au tour de Kaboom de célébrer, avec son n° 16, cet événement dont le point d’orgue sera, comme nous vous l’avons plusieurs fois annoncé, la sortie d’un ouvrage de 777 pages aux éditions du Lombard. Tintin, le héros, sera pour sa part l’hôte du Grand Palais qui proposera cet automne une grande exposition autour de son créateur. On en reparlera le moment venu…

Le dossier « Le Mystère de la ligne claire » signé Stéphane Beaujean, Romain Brethes, Xavier Guilbert, Victor Maas et Nicolas Tellop permet de découvrir l’œuvre d’Hergé à travers des entretiens avec des auteurs qui ont revendiqué son influence : Charles Burns, Joe Dog, Jochen Gerner, Blutch, Ted Benoit, Joe Daly, Joost Swarte.

Benoît Mouchart propose de revenir sur son entretien réalisé en 1997 auprès de Greg, auteur prestigieux et rédacteur en chef de l’hebdomadaire Tintin. Aux extraits provenant de son ouvrage « Michel Greg, dialogues sans bulles » s’ajoutent des passages inédits.

D’autres articles tout aussi intéressants permettent de s’éloigner de Tintin et de son journal. Emmanuel Guibert évoque, avec Franck Biancarelli, son nouvel ouvrage « Martha et Alan » où il renoue avec son ami américain. Voyage au Japon avec William Blanc qui a rencontré Fuyumi Soryo : le dessinateur du manga « Marie Antoinette, la jeunesse ». Évocation des « Tuniques bleues » par Nicolas Tellop à l’occasion de la publication de la seconde intégrale (et de l’arrivée dans Spirou d’un nouvel épisode). Voyage au cœur de la nouvelle bande dessinée underground avec les portraits de Simon Hanselmann (« Megg, Mogg & Owl ») et Michael DeForge (« Lose ») par Stéphane Beaujean. Retour émouvant et utile de Christian Staebler sur Guido Buzzelli : le cheval fou de la bande dessinée italienne. Enfin, remarquable hommage de Lorraine Adam (avec les souvenirs de ses amis Étienne Robial, Florence Cestac, Franck Margerin, Jean-Pierre Dionnet, Hervé Desinge, Michel Pirus, Stéphane Rosse) à Charlie Schlingo, auteur inclassable et irremplaçable disparu en 2005.

Éclectique et riche, Kaboom, revue trimestrielle disponible en kiosque et fort justement sous-titrée Magazine de bande dessinée (100 pages couleurs, 7,95 €, 5 passage du Chantier, 75012 Paris, www.kaboom-magazine.fr), poursuit son chemin sans bruit, mais avec beaucoup de talent.

Henri FILIPPINI

(1) : voir notre « Actu » : Paris Match raconte « La Saga du journal Tintin » !.

Galerie

Les commentaires sont fermés.