« Aliénor, la légende noire T5 » par Carlos Gómez, Arnaud Delalande et Simona Mogavino

Dans les coulisses de la grande histoire, ce second chapitre étincelant du deuxième cycle de la vie de celle que la grande Histoire a retenue sous le nom de La Légende noire confirme le juste choix éditorial de la collection Les Reines de sang.

En épousant Louis VII, Aliénor d’Aquitaine devient reine de France en l’an 1137. Après avoir conduit le souverain au désastre, dans une guerre contre le comte de Champagne qui a pris fin avec le massacre de centaines d’innocents à Vitry en Perthois, puis à une deuxième croisade tout aussi catastrophique, la belle et ambitieuse souveraine demande la séparation de son couple et épouse Henri Plantagenêt, tout juste deux mois après avoir recouvré sa liberté. Furieux, trahi par celle qu’il aimait, Louis VII est prêt à tout pour saboter ses projets. Aliénor est sur le point d’embarquer pour l’Angleterre où fait rage la lutte pour la succession au trône qu’elle convoite pour son nouvel époux. Après voir humilié Geoffroy, le frère d’Henri VII qui rêve de retrouver son fief d’Anjou, avec la complicité de sa sœur Pétronille, une lutte sans merci débute entre le royaume de France et celui d’Angleterre.

Arnaud Delalande, écrivain (« Notre-Dame sous la terre », « La Musique des morts »…) et scénariste de BD (« Codex Sinaïticus », « Surcouf », « Le Dernier Cathare »…), sur une idée originale de l’Italienne Simona Mogavino fascinée par le personnage d’Aliénor, signe une passionnante interprétation romancée (tous les protagonistes ont vraiment vécu, sauf un) du destin d’une souveraine qui interpelle toujours les historiens.

Au crayon, Carlos Gómez, dessinateur argentin (brillant successeur d’Alberto Salinas sur « Dago », la série flamboyante de Robin Wood, et dessinateur d’un album de « Tex Willer ») propose des pages somptueuses, aux couleurs lumineuses signées José Luis Rio.

Alors que, depuis quelque temps, la mode est aux bandes dessinées purement historiques (peut-être pour mieux les vendre aux enseignants), il est agréable de découvrir une série où les auteurs s’amusent avec l’Histoire, sans pour autant la déformer, offrant aux lecteurs des récits passionnants et riches en découvertes.

Henri FILIPPINI

« Aliénor, la légende noire T5 » par Carlos Gómez, Arnaud Delalande et Simona Mogavino

Éditions Delcourt (14,95 €) – ISBN : 978-2-7560-7046-9

Galerie

Les commentaires sont fermés.