Bonelli prend des couleurs…

Depuis quelques années, Sergio Bonelli Editore lorgne vers la couleur, tout d’abord avec la réédition des fascicules anciens (Zagor, Tex, Nathan Never…) sous forme de suppléments dans la grande presse (La Republica, L’Espresso…), le bimestriel Dylan Dog Color Fest, Color Tex, Avventura Magazine, les albums cartonnés des aventures de Tex Willer, enfin la publication de nouvelles séries entièrement en couleurs… Initiée par Sergio Bonelli avant son décès, poursuivie par son fils David avec le concours de Mauro Marcheselli, puis de Michele Masiero, cette nouvelle option de l’éditeur milanais vise l’adhésion d’un lectorat plus jeune sans pour autant mécontenter les anciens.

Une couverture d'Enki Bilal pour le n° 300 de Nathan Never.

Né après-guerre des striscia, minuscules fascicules hebdomadaires bon marché de 8 à 32 pages du format d’un carnet de chèques, les fascicules de format 16×21 cm publiés aujourd’hui par Sergio Bonelli Editore (et jadis par ses concurrents) ont toujours été proposés en noir et blanc.

Seuls les numéros d’une série franchissant le cap d’une nouvelle centaine bénéficiaient alors de la couleur. Ce qui explique la publication en noir et blanc de nos pockets, dont le matériel venait pour beaucoup d’Italie.

Mais aujourd’hui, en ce début d’été, la couleur est plus que jamais au rendez-vous parmi la quinzaine de fascicules proposés par SBE.

Nathan Never n° 300 : tradition, d’abord, avec la parution du trois centième numéro de cette saga fantastique créée en 1991 par le trio Michele Medda, Antonio Serra et Bepi Vigna.

Couleurs, donc, pour « Altri Mondi », récit écrit par Bepi Vigna superbement mis en images par l’excellent Roberto de Angelis (100 pages en couleurs, 3,20 €).

« Altri Mondi » par Roberto de Angelis et Bepi Vigna.

- Universo Alfa – Generatione Futuro n° 18 : ce bimestriel mettant en scène les descendants de l’agent spécial Alfa est lui aussi en couleurs. Le trio Joanna, Scout et Liam est de retour dans un récit écrit par Stefano Vietti, illustré par Ivan Fiorelli (132 pages en couleurs, 6 €).

Universo Alfa - Generatione Futuro illustré par Ivan Fiorelli.

- Nathan Never Anno Zero n° 2 : émouvante série en six fascicules mensuels publiés en noir et blanc, écrits par Bepi Vigna pour Roberto De Angelis, évoquant les origines de Nathan Never avant son arrivée à l’agence Alfa (100 pages, 3,50 €).

- Nathan Never Almanacci Maxi Gigante : récits inédits, articles, études sont au sommaire de ce numéro en couleurs, tout entier dédié à Nathan Never. De quoi satisfaire tous ceux qui se passionnent pour ce héros né il y a 25 ans (288 pages, 7,50 €).

Avventura Magazine 2016 : cette nouvelle livraison accueille le célèbre chef des Loups de l’Ontario, il Comandante Mark, connu en France sous le nom de Cap’tain Swing.

Créé il y a tout juste 50 ans, en 1966, par le célèbre trio EsseGEsse, Mark et ses compères Hibou Lugubre et Mister Bluff (sans oublier le chien Pouik) combattent sans relâche l’occupant anglais.

Ce numéro anniversaire tout en couleur mêle BD (nouvelles et anciennes), articles et présentation des auteurs (192 pages en couleurs). Superbe !- Dylan Dog Color Fest n° 17 : moins épais, mais désormais trimestriel, ce nouveau numéro propose un seul récit, « Baba Yaga », écrit par Paola Barbato, dessiné par Franco Saudelli. C’est un véritable plaisir que de retrouver ce grand dessinateur aux commandes d’une histoire aux frontières de l’horreur (96 pages en couleurs, 4,50 €).

« Baba Yaga » par Franco Saudelli.

Morgan Lost n° 8 : dernier né des créations de SBE, « Morgan Lost » imaginé par Claudio Chivarotti (dessiné ce mois-ci par Vincenzo Bufi), poursuit sa quête au cœur de New Heliopolis, un monde décalé où règnent l’horreur et le crime (100 pages en couleurs, 3,50 €). Notons que les deux premiers épisodes (signés Chiaverotti, Rubini et Talami) sont réunis sous le titre « L’Uomo dell’ultima notte » dans un albums cartonné de 224 pages.

« Morgan Lost » par Vincenzo Bufi et Claudio Chivarotti.

Nuovo Mondo n° 8 : suite de la troisième saison d’« Orfani », la saga fantastique imaginée par Franco Busatta, Emiliano Mammucari et Roberto Recchioni. « Stati d’Alterazione » est dessiné par Luca Casalanguida et Werther Dell’Edera (100 pages en couleurs, 4,50 €).

« Stati d’Alterazione » par Luca Casalanguida et Werther Dell'Edera.

Zagor n° 611 : n’oublions pas ce numéro de Zagor qui rend hommage au grand Gallieno Ferri disparu le 2 avril dernier (voir Zagor orphelin…), créateur graphique du personnage.

On y apprend que le numéro de septembre publiera la dernière couverture de Ferri et qu’un ultime épisode qu’il était en train de dessiner sera terminé par Giovanni De Léo (100 pages en noir et blanc, 3,20 €).

Notons qu’un nouveau Maxi Zagor vient de sortir avec deux histoires inédites du héros : « L’Uomo che vedeva il futuro » et « I Rinnegati » (288 pages en noir et blanc, 6,80 €).

Tex : disparu l’an dernier, Fernando Fusco qui a longtemps séjourné et travaillé en France (« Scott Darnal », « Bonanza »…) fut l’un des grands dessinateurs de la série « Tex Willer ».

SBE présente la réédition, sous forme d’album cartonné, d’un long récit écrit par Gian Luigi Bonelli : « L’Idolo di smeraldo » (480 pages en noir et blanc).

Tous ces ouvrages peuvent être commandés chez l’éditeur : SBE, via Buonarroti, 38, 20145 Milano, Italie (arretrati@sergiobonelli.it).

Attention, les frais de port ne sont pas compris dans les prix indiqués ci-dessus. On peut aussi consulter l’excellent site riche en informations : www.sergiobonellieditore.it.

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.