Kaboom fête Delcourt…

Rigoureux, atypique, sourd aux sirènes du scoop, le trimestriel Kaboom a pourtant fini par succomber à la demande des éditions Delcourt : réaliser un numéro spécial, tout entier consacré aux trente ans de la maison d’édition créée en 1986 par Guy Delcourt, alors âgé de 27 ans. Personne n’en tiendra rigueur au rédacteur en chef, Stéphane Beaujean, tant la lecture de ce magazine de 100 pages en couleurs (7,95 €, en kiosques) est passionnante.

Sous une couverture inédite de Lewis Trondheim, on apprend tout sur l’éditeur Guy Delcourt qui emploie 56 salariés, a publié 437 albums l’an dernier, 4 402 depuis 1986, 1 750 auteurs, passé d’un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros en 2011 à 57 en 2015. Sa meilleure vente, « Happy Sex » de Zep dépasse les 400 000 exemplaires, et au niveau des séries, « Les Légendaires » cumulent les 5 millions d’albums, « Walking Dead » et « Les Blagues de Toto » ont passé les 4 millions d’exemplaires.

Plutôt que de dresser la sempiternelle liste des albums incontournables, Kaboom ouvre les portes de l’éditeur trentenaire en dressant les portraits de ses collaborateurs les plus emblématiques : Thierry Joor (directeur littéraire), Anaïs Vanel (coordinatrice éditoriale, directrice de la collection Tapas), Marion Amirganian (éditrice des auteurs issus du web et de l’animation), Grégoire Seguin (éditeur des ouvrages classiques), Fred Blanchard (directeur du label Série B), Thierry Mornet (responsable de la collection Contrebande), Vincent Bernière (éditeur des collections Outsider et Erotix), David Chauvel (éditeur externe), Yannick Lejeune (directeur de collection), Pascal Lafine (directeur de la filiale Tonkam), enfin Lewis Trondheim (auteur et responsable de la collection Shampooing). Guy Delcourt ferme la marche avec un entretien passionnant, riche en anecdotes. Une façon originale d’aborder le métier d’éditeur qui ne néglige ni les albums ni les auteurs, évoqués au fil de ces interviews riches et instructives.

Une fois encore, Kaboom marque sa différence pour notre plus grand plaisir de lecteur.

Il n’est pas trop tard de signaler le n° 14 publié le mois dernier (100 pages en couleurs, 7,95 €, en kiosques jusqu’en juillet), qui, sous une étrange couverture de Catherine Meurisse, propose une série d’entretiens entre auteurs : Blutch dialogue avec Catherine Meurisse, Jean-Christophe Menu avec Luz, Richard Thompson avec Bill Watterson. Des articles consacrés à Nylso, à Stanislas et Laurent Rullier, à l’après-Fukushima dans les mangas, aux origines de la fantasy… complètent ce riche sommaire.

Henri FILIPPINI

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>