« L’Aviateur T1 : L’Envol » par Erik Arnoux, Chrys Millien et Jean-Charles Kraehn

Après la mer, les airs ! Patrick Jusseaume étant souffrant et retardant, bien malgré lui, la publication du prochain volume de « Tramp », Jean-Charles Kraehn se lance dans l’histoire mouvementée d’un personnage éphémère de cette série. Ce récit aux multiples rebondissements est extrait du premier carnet envoyé au commandant du Thabor, Yann Calec, par Tanguy Montval, alias Tanguy La-Vie-Dure, alias Josef Schäfer. C’est au cours de son long séjour au Tonkin que Yann avait rencontré et apprécié le vieux baroudeur (voir « Tramp » T9, aux éditions Dargaud). Si Yann Calec est marin, Tanguy est aviateur, mais ils ont tous les deux le goût de l’aventure dans le sang.

Afrique de l’Est, 1917. Né en 1901 dans la Deutsch-Ostafrika (futur Tanganyika qui fait partie aujourd’hui de la Tanzanie), Josef Schäfer est le fils aîné de Constance Montval, institutrice française, et de Lothar Schäfer, rigoureux pasteur de Kinsaga au sud de Tabora. Dévot professeur de médecine en Allemagne, Lothar a quitté sa chaire pour venir évangéliser les Africains. Le pasteur, qui pour faire vivre sa famille soigne les fermiers de la région, parcourt les vastes territoires de la brousse à bord d’un biplan biplace Albatros B II : le Got mit uns. Passionné d’aviation, Josef apprend le pilotage aux côtés de ce père rigoureux et dur. Jusqu’au jour funeste où le jeune homme succombe aux charmes de Silke : la jeune et jolie femme d’un vieux fermier brutal et jaloux. Après avoir découvert le couple, l’homme massacre son épouse. Face au désir de vengeance du contremaître du fermier et la fureur de Lothar, Josef prend la fuite à bord de l’aéroplane paternel, afin de rejoindre son oncle Friedrich qui livre un combat désespéré contre les troupes belges et anglaises, lesquelles disputent la région aux Allemands implantés dans plusieurs colonies. Voler de ses propres ailes, tel est désormais le rêve de Josef…

Deux dessinateurs illustrent avec talent ce scénario classique et passionnant : Erik Arnoux (« Timon des blés », « Sophaletta »…), vieux compagnon de route de Jean-Charles Kraehn (sur « Les Aigles décapitées ») et Chrys Millien, jeune dessinateur talentueux formé par Arnoux (« Witness 4 », « Poker Face »…). En ces temps difficiles pour les auteurs qui choisissent de continuer à œuvrer en artisans méticuleux, il est réconfortant de voir des auteurs de premier plan se lancer dans ce type de projet qui paraît ambitieux.

Quoi qu’il en soit, ce premier volet complet et plein de promesses de « L’Aviateur » annonce une suite qui devrait séduire les amateurs d’aventure, d’exotisme et d’aviation.

Henri FILIPPINI

« L’Aviateur T1 : L’Envol » par Erik Arnoux, Chrys Millien et Jean-Charles Kraehn

Éditions Dargaud (14,99 €) – ISBN : 9782205073805

Galerie

Les commentaires sont fermés.